Accueil / Réflexions / Savoir Français

Savoir Français

Vive le style français, heureusement, l’une de nos entreprises cocorico veille sur nous.

Ou plutôt sur nos burnes qu’elles soient bien remisées pour être mieux sorties le moment désiré.

Et comme dit la pub, sans perdre le fil, c’est par le caleçon que commence toute révolution.

Soyez fiers de hisser haut les couleurs françaises même s’il reste fort à faire d’une concurrence qui ne vous veut pas que du bien malgré la propagande libérale d’un capital qui ne vit que de croissance en croissance.

Mais attention, le textile français, qu’il soit de slip ou de chemise, si il y en a de bons, il y en a aussi de mauvais.

A vous de faire le tri en les hauts et les bas, les sans plis, ceux qui ne se repassent pas vous permettant de vous soustraire à des taches ménagères désormais confiées  du personnel réduisant en conséquence vos impôts qui seront directement prélevés à la source de la sueur de votre front.

Sans doute déjà, une idée de ce qu’est le ruissellement tant vanté par l’illuminé chef d’entreprise qui déguisé en père noël fut de temps en temps père fouettard mais qui aime bien châtie bien.

C’est sans doute ce qu’avait mal pensé l’homme de confiance voulant faire profiter de ses gros bras la résistance casquée des bataillons de l’ordre nouveau prêt à mettre en marche une politique nouvelle de non contestation des hautes paroles ordonnancées de celui qui s’est cru pouvoir s’autoproclamer sire de l’Élysée et resté droits dans ses pompes tel le geste martial fait un empereur qui n’avait pas hésiter une nouvelle fois à trahir ses compagnons d’armes pour fricoter avec des gens de biens.

Voila les pompiers en retour de flamme d’une accusation de violences sexuelles ; l’été est chaud, très chaud.

Une pub bien connue, annonce la possibilité d’économiser 335€ en moyenne sur son assurance auto.

Pourtant, sur l’exemple, donné le plaisantin constate que son voisin paye deux fois moins cher que lui.

Quel est le coût des deux ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.