IdéesRéflexions
A la Une

Savoir en toute chose

La dame savante est sur un chaîne qu’elle pense être d’autant plus écoutée qu’elle est filiale d’une nationale ayant pignon sur cerveau des consommateurs téléviseurs.

Aussi, pense-t-elle être sachante.

Elle fustige ces français qui seraient réfractaires à donner leurs coordonnées au restaurateur et touti quanti puisqu’ils le font aisément lorsqu’ils ont prétention à réserver une table, bonne de préférence.

Tout d’abord, là il s’agit d’un désir en besoin volontaire.

Et puis, jusqu’à maintenant pour boire un café, une bière ou manger sur le pouce l’acte de laisser ses coordonnées laisse pantois.

Pour faire passer la pilule, les verts, un ça va, deux bonjour les dégâts, qui ne font aucune sur-enchère mettent en parallaléle les actions faites lors des débuts dévastateurs du sida arrivant en fanfare.

C’est peut-être oublier un peu trop vite le nombre de morts qui étaient alors en cause… Arrêtez de faire des arrêtés bouffeur de nos libertés.

Mais, ce qui est bien inquiétant c’est que le port de ce bel accessoire est exigé par de nombreux de la droite extrême et plus encore, si c’est possible.

Or, parmi ceux qui s’y refusent, et c’est légions à l’international, nombre sont eux d’extrême droite encore plus autoritaire.

Y aurait-il enchères en vue de certaines élections à venir quitte à jouer du boomerang ? Mais depuis cette menace sur nos têtes, des voix s’élèvent partout.

En effet, s’il n’est pas probant que dans les lieux extérieurs, le Covid passe facilement.

L’on sait que la presque totalité des Closers se créent en intérieur.

Alors pourquoi ne pas imposer son port partout dans ces lieux notamment sur les lieux de travail ? Faut-il vraiment éviter de gêner les entrepreneurs alors que certains ont bien compris l’intérêt de la mesure qu’ils appliquent spontanément.

Certes il y a un coup, mais vu les milliards donnés y compris en fonds propres, il devrait y a voir assez pour y subvenir.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.