Accueil / Politique / Rien à redire

Rien à redire

Le métier de politique en est un vrai.

Et, comme il se doit, ça s’apprend.

Peu de théorie en vérité, mais beaucoup de pratiques pour mieux savoir communiquer et pratiquer les coups bas venus de nul part.

Et c’est ainsi que notre impayable écolo s’étant fourré dans la réale gouvernementale chante sous tous les toits victoire.

Après avoir avalé tant de couleuvres à se déformer la pomme d’Adam  qu’Ève n’a jamais cessé de chasser, il en est quitte pour faire mendier en quête festive quelques deniers supplémentaires pour aider les propriétaires, voire locataires, à améliorer leur habitat.

C’est là que l’on ne voit pas la classe, puisque plus fort que lui a bien réussi a obtenir des fonds ; mais c’étaient ses sous fifres qui s’y collaient.

Enfin peut importe il sera renommé chef de la façade roi des combles, dans son ministère si bien chauffé à blanc.

Et il fallait voir l’autre impérieux qui ne doute de rien, chasse la pensée des anciens comme d’autres la corne d’Afrique, faire la leçon à des étudiants qui ne pouvaient moufter mots s’ils voulaient profiter de l’aubaine d’une promesse d’augmentation boursière d’études en France.

Le meilleur revient peut-être à l’autre francophone faisant le mea culpa de ses gouvernements anciens d’avoir tant brimer, et c’est peu de le dire, les minorités dit non visibles si l’on y regarde pas bien, cécité oblige, qu’il fait son coming out en pleurant à chaudes larmes.

C’est anglo-saxon, ça va venir en France, préparez-vous au grand show des années à venir pour tout digérer dans votre surface de cerveau disponible.

Et à part ça tout va poour le mieux pour le questeur obligé de partir : prix à payer d’avoir été viré de chez ses anciens amis de droite extrême et avoir été accepté en toute camaraderie sincère des rangs de je ne veux voir qu’une seule tête : la politique, ça s’apprend et pas pour de rire !

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.