IdéesRéflexions
A la Une

Revenons à l’essentiel

C’est vrai, nous sommes dans une autre période, sans doute vite dépassée par la prochaine, dans un autre monde, mais sera t-il plus social ? Dans tous les cas, celle qui est encore ministre, mais tance comme une ancienne Drh, change son vocabulaire pour affirmer le contraire de ce qu’elle laissait entendre jadis.

Les petits qui n’ont rien deviennent, tout d’un coup un seul, important à ses yeux.

Malgré ses grandes études, sa grande expérience, elle vient de s’apercevoir que les petits métiers, comme par exemple, les chauffeurs-livreurs, les caissières, les auxiliaires de vie, techniciens de surface et autres ramasseurs de poubelles étaient des gens importants pour la nation.

Adieu l’entreprise nation, vive l’État nation.

Qu’on se le dise, le pays va changer pour le bien être de tous : jusqu’à l’abandon des dogmatismes du ruissellement et premier de cordée ? Reprenons quelques chiffres à ce jour du 21/03/2020 – indispensable à préciser car lors de la lecture bien des choses auront changé.

Le nombre de cas confirmés est de 12 612 (soit moins de 1/1000 (?) de l’actuelle population) pour 5 226 hospitalisés (soit 41 % des atteints) dont 450 décès (soit 8,61 % des hospitalisés ou 3,56 % des malades recensés).

Ces chiffres confirment que 94 % s’en sortent bien.

Mais, contrairement à ce qui a été dit 50 % des malades ont moins de 60 ans même si 80 % des morts à déplorer sont âgés de plus de 70 %.

aussi jeunes, bambinos, adultes de tous âges, veillez à ne pas vous croire invincible.

Respectez les consignes pour éviter l’engorgement des hôpitaux et la pénurie de personnels soignants dont nombre d’entre nous auront besoin à un moment.

Pensez à vos enfant, parents, amis et voisins… Les forces de l’ordre doivent également être munis de masque pour effectuer le contrôle du confinement nécessaire.

Donnez-leur.

Mais ne leur donnez pas le pouvoir d’interpréter ce qui sert de loi d’urgence en les autorisant, par exemple, d’interpréter ce que c’est qu’un achat de première nécessité alimentaire…

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.