Accueil / Réflexions / Réseaux sociaux et sur communication : DANGER

Réseaux sociaux et sur communication : DANGER

reseau2504C’est un sujet qui revient souvent mais qui ne semble pas intéresser ceux qui sur communiquent sur les réseaux sociaux et qui risquent – un jour ou l’autre – de le regretter.

Je ne parle pas des professionnels qui communiquent à longueur de journée sur les réseaux sociaux, sur   leurs activités, leurs résultats,…

Je veux parler des particuliers.

Il y a en de plus en plus qui passent leur temps à publier des photos de ce qu’ils font, d’où ils sont et cela à longueurs de journée.

S’ils pensent que ces informations sont simplement vues par leurs vrais « amis », ils se trompent, les protections sont relativement simples à contourner. Par ailleurs, sans les contourner, qui connaît véritablement tous les gens qu’il a acceptés dans ses « amis ».

Ce qui fait que dans la réalité, tout ce qui est publié sur ces réseaux peut être vu par tout le monde.

Il y a le risque immédiat : le cambriolage. Ils sont nombreux ceux qui partent en vacances et publient des photos, dès le départ, durant leur séjour et – souvent – en précisant combien de temps ils vont y rester.

C’est comme s’ils mettaient sur leur porte « à cambrioler la maison est vide ».

Il y a aussi des risques qui peuvent nécessiter une préparation, où l’agresseur aura besoin de connaître les habitudes de sa victime. Les réseaux sociaux sont une source d’informations bien plus simple à mettre en œuvre que de suivre les gens dans la rue (risque de se faire prendre, perte de temps,…).

Il est ainsi possible, pour préparer une action malhonnête, de savoir : quand, où et comment ?

Ces réseaux sociaux sont dangereux. Au fil du temps, il y a une surenchère dans la multiplication de la communication.

On arrive à savoir (par les photos et messages publiés) à quelle heure partent les gens de chez eux, le trajet emprunter, où ils travaillent, où ils déjeunent le midi,…

D’ailleurs les réseaux sociaux eux même décortiquent tout cela. Il y en a même qui arrivent à déterminer à quelle heure se couchent leurs abonnés et donc à quelle heure ils se réveillent. Cela dans un but purement mercantile.

Je crois qu’il faudrait que les utilisateurs de ces réseaux soient un peu moins communicants, où avec une communication décalée dans le temps.

Pour les vacances, par exemple, par le passé on montrait quelques photos son retour de vacances.

Est-il véritablement utile de les montrer au fur et à mesure des vacances, idem pour les photos lors d’une soirée. Ne serait pas plus raisonnable, d’en publier quelques unes en rentant ?

Cela permettrait de sélectionner quelques bonnes photos au lieu de publier n’importe quoi.

Et surtout, de ne pas dire à des cambrioleurs potentiels : on n’est pas là… allez-y ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.