Accueil / Réflexions / Réseau…

Réseau…

Je sais, il ne faut pas toujours croire ce qui se dit sur les réseaux sociaux.

c’est fait de faux semblants qu’on croirait la vie belle comme un cœur où gagner à la loterie ne servirait plus à grand comme le besoin de travailler pour nourrir sa petite famille même si parfois elle se limite à soi-même.

Ce n’est pas la même, mais c’est plus simple à entretenir surtout le distance avec les autres dans cette situation.

Et puis, il y a les arnaqueurs, ceux qui tentent de vous harponner ou jettent leur filet malsain dans l’attente de la prise de la petite sirène chantante.

Mais, il faut bien l’avouer, avoir autant d’amis sans jamais quitter le chez soi que l’on est bien d’y être, c’est rassurant de se sentir si bien entouré sans avoir à subir les mauvaises haleines ou autres odeurs de toutes sortes qui font les joyeux déplacements dans des transports urbains qui ont manqué le train des réseaux sociaux adaptés à nos temps empressés.

Et puis il y a ceux, pas le temps de l’écriture inclusive, les dames se reconnaîtront, qui se croient obligés de jeter en pâture leur vie privée même si elle est rêvée, imaginée ou seulement pensée comme ces fleurs dont on arrache les pétales en disant… C’est d’ailleurs ce qui est marqué en toutes sur le rabattant de la cuvette de mes toilettes bien propres nickels comme cela se doit.

Et cette joie toujours pressante de retrouver sur ce qui s’appelle un journal, que s’il était papier l’on nommerait  torchon, les photos prises à la volée d’un repas, d’une rencontre, de l’air du moment.

Avant il y avait séance diapo que l’on écourtait séance tenant pour voir ce qui était écrit sur les toilettes de son hôte, histoire de lui faire comprendre sa réprobation.

aujourd’hui, l’on connaît, puisque cela fait longtemps que l’on y a pris ses aisances.

En fait c equi l’a profondément surpris et entamé ma confiance est de recevoir par courriel l’information d’un commentaire d’une discussion fort intéressante inscrite ainsi : ” Évite de commencer par me noir….” alors que sur la page concernée il est porté : ” Évite de commencer par le noir….” ; ce qui fait toute la différence …

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.