Accueil / Réflexions / Le renouvellement du marché du Vélib’ à Paris passe en justice

Le renouvellement du marché du Vélib’ à Paris passe en justice

Le marché du Vélib Paris, confié à JCDecaux en 2007 arrive en renouvellement au 1er janvier 2018, pour une durée de 15 ans, élargi à la Métropole du Grand Paris, MGP.

La commission d’appel d’offres, en charge de l’examen des conditions de poursuite du système de libre-service des vélos de la capitale a retenu l’offre d’un concurrent de l’exploitant actuel, Smoove, à la tête du groupement Smoovengo, pour la période 2018-2032

Depuis, le syndicat Autolib’et Vélib’ Métropole a classé en tête l’offre du groupement Smoovengo, en attendant la confirmation de son choix par son conseil d’administration, ce qui permet de dire que les jeux sont faits.

Sur ces entrefaites, le groupement JCDecaux- SNCF-RATP qui souhaite poursuivre pour son compte l’exploitation, dont le contrat arrive à expiration en fin d’année a annoncé avoir déposé un recours en référé auprès du tribunal administratif de Paris, après que la commission d’appel d’offres du marché du Vélib lui a préféré son concurrent Smoovengo, pour bloquer la décision.

Dans un communiqué, JCDecaux souligne que ce recours a été déposé pour la défense des 315 collaborateurs qui travaillent au sein de Cyclocité, sa filiale de service de vélo en partage en estimant que l’écart entre les deux offres se fonde sur un dumping social, avec une proposition excluant la reprise de l’ensemble des personnels et reposant sur de nouvelles équipes inexpérimentées, moins nombreuses et à des conditions sociales et salariales dégradées.

Smoove a répondu que les mises en cause concernant un dumping social sont totalement infondées et constituent une contre-vérité, en ajoutant s’être engagé à privilégier le personnel en place pour ses recrutements à venir.

Tout ceci doit pouvoir se vérifier, en sachant que Smoove, une PME familiale de Montpellier, créée en 2008 qui dirige le consortium Smoovengo doit avoir une certaine expérience dans le domaine des vélos en partage, en affirmant avoir remporté des marchés dans vingt-six villes, en France et à l’étranger.

Le temps de la justice est arrivé.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.