Relent de futur

Cela fait encore un foin pas terrible de l’attaque sordide des écolos contre les vieux.

Déjà que certains pensaient que l’on perdait son temps de tenter les sauver face à la Covid.

Ces jeunes mal dégrossis, trop souvent sortis, le week-end de leur centre-ville à bobos, pour aller compter fleurette dans les champs de douces éoliennes.

Ils pensent avec leurs idées minimalistes sauvées la planète entière qu’ils croient être immortels et ne jamais vieillir comme leurs parents et grands parents.

Ces derniers seront, d’ailleurs, bien avant eux, écolos pour toujours puisqu’ils mangeront les légumes par les racines.

Une grande assurance internationale veut nous persuader que l’on peut lui faire confiance d’une sécurité totale en matière de santé.

Pourquoi pas, mais le dire en anglais, c’est u peu déroutant non ? En ce 1er mai, il y a plein de cloches sur les trottoirs.

Aussi, un conseil, restez chez vous car vous pourriez faire une mauvaise rencontre.

La cheffe parricide aimant les chats et les jeunes bobos d’extrême droite n’hésite pas à utiliser à son encontre les propos tenus par des séditieux tendance fachos qui n’attendent qu’un ordre pour foutre le bordel dehors.

A 10h du matin, des journalistes raillaient le fait que peu de monde se trouvait dans les cortèges du 1er mai 2021.

sans doute sont-ils honteux à 14h de constater la différence malgré un temps très incertain.

Mais, il était plus simple de visionner les quelques échauffourées d’imbéciles s’attaquant à des syndicalistes qui veulent seulement vivre en paix.

Et, c’est malheureusement ce qui nous est promis si la France basculait en extrême droite dans un avenir sombre.

L’on dit que ces casseurs sont des gens de gauche.

Et, comme par hasard, ils s’attaqueraient à un syndicat non revendiqué pour être classifié de droite même modéré ? Qui veut donc nous faire rire avec leurs vessies qui se prennent pour des lanternes ?

Exit mobile version