Réflexions

Réductions d’impôts

Que ce soit pour réduire les impôts à payer ou obtenir un crédit, légions sont les possibilités. Seulement, je pense ce système inique et deux d’entre elles particulièrement.

Celle qui prévoit une exonération sur 6 à 12 selon le régime pris en cas d’achat d’un appartement destiné à la location.

En effet, rare sont les programmes qui ‘en tiennent pas compte, c’est-à-dire sans augmentation du prix de vente.

Mais, non seulement, l’affaire n’est pas reluisante, mais elle peut s’avérer désastreuse si de locataire il y a que dans la simulation.

Car, alors, plus de réduction d’impôts avec la possibilité de rembourser ce qui a été déjà décomptée.

Mais, un prix d’achat majoré de 40% par rapport à l’ancien correspondant, à quel moment croyez-vous raisonnable de sortir pour éviter les dégâts ?

ET, justement, les autres copropriétaires ayant fait le même raisonnement, surtout lorsque c’est le même commercial qui a vendu sa sauce onctueuse du style « tout roule, tout va bien ma belle » ; évidemment il parlait pour lui fort de la prime qu’il toucherait ; ces mêmes copropriétaires, ayant acheté la même année, vont décider de revendre…la même année.

Et comme chacun le sait, lorsqu’il y a pléthore, le marché recule au lieu d’être en hausse… et, bien entendu, il n’est pas question de parler de charges d’immeuble qui lorsqu’ils sont uniquement occupés par des locataires ont tendance à monter en flèche, allez savoir pourquoi. Bien sûr je parle des charges non récupérables.

Alors pour l’achat réfléchissez bin : en fait, ce système peut s’entendre pour qui ne veut pas faire de plus-value et mieux encore pour l’hébergement d’un enfant.

Le crédit d’impôts pour donation à association reconnue de droit public, me déprime quand je pense qu’avec mes impôts je participe aux financements de partis que je ne voudrai avoir jamais vu.

Je suis d’accord avec vous les partisans de ces officines pourraient en dire sur mes propres choix…

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer