Accueil / Politique / Re-couvert

Re-couvert

Notre impérieux, prince des riches, se dit qu’il va faire du social, bien peur que ce soit plutôt dans le social.

Il remet le couvert pour faire croire qu’il s’intéresse à ceux qu’il a voler le temps passé pas si loin.

Pas si simple, de prendre constamment les autres pour des abrutis lorsque l’on se croit le plus formidable des plus formidables Wiener existants.

Mais ce dernier de nécessairement bonne famille a du recevoir une excellente éducation qui fait que de la main droite on rafle tout et, de temps en temps, mais pas trop ça tache, on saigne les gêneurs, et de la main gauche juste après la sortie de réunion sectaire, l’on donne aux pauvres, aux vrais pauvres, très pauvres car il faut que l’action rédemptrice se voit, sue de tout ses pores afin de pouvoir continuer à se mettre en marche.

Ainsi, il veut faire croire que la droite n’est plus, que la gauche contient encore quelques éléments non sortis de leur adolescence.

Il fait, sans le dire subtilement, le non menteur hypocrite refait le coup du centrer à la barbe et au nez de celui qui croyait être mais n’est plus. Laissez-le continuer à parler aux chevaux.

A propos, et sans aucun grand rapport si ce n’est une connivence dans la technique équestre des équidés du à une certaine homonymie dans le terme, celui qui porte un nom technique chevalin joue paraît-il sa vie politique.

Parcequ’il existe encore ? Grâce à la voix de son maître ?

Et l’on nous ressert encore deux fois le couvert sur deux erreurs lamentables qui fraient bien rire si les victimes pouvaient en faire autant : un espion intérieur bien de chez nous, pousse la communication à tout raconter par mégarde à celui qu’il est chargé de surveiller et cette justice, chargée de protéger les innocents qui constate que celui qu’elle avait enfermé n’était pas le bon.

Pendant ce temps, de jeunes inactifs, en opposition avec ceux qui ont encore un travail, continuent de caillasser ceux qui pourraient être leurs mères et pères.

Mais, cela n’a aucune importance, pour amuser le bon peuple, les intellectuels de haut niveau se persuadent de fixer la parité jusqu’à dans l’écrit.

De cela, il sera de bon ton d’en reparler…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*