InfosRéflexions
A la Une

Radars flous

2019 et 2020 sont en berne car les si chers radars de nos routes envahies produisent moins. Plus de 500 000 millions d’euros économisés par nos compatriotes.

Il est sur et certain que l’action de quelques uns de les avoir maltraités est pour quelque chose.

Il est évident que la mortalité routière n’a pas bougé en conséquence malgré une volonté ferme de dire autrement.

Mais le gouvernement a déjà trouvé la parade : les automobilistes auraient des comportements différents de leurs habitudes ancestrales ce qui expliquerait ceci et cela.

Mais alors pourquoi continuent-ils ces pères fouettards, de rendre encore plus performants leurs machines de malheur pour les foyers touchés.

Est-ce que leur communication à ce sujet est de même niveau que celui ayant atteint les riverains de Rouen ? Nos pays voisins n’ont pas cette machinerie de la force obscure et pourtant les chiffres démontrent que leur mortalité n’est pas à la hauteur de leur insouciance.

Ils n’en veulent pas et préfèrent faire appel au savoir vivre de leurs concitoyens qui s’en portent bien même si un est touché et que cela fait toujours mal lorsque ça se produit.

Mais pourquoi autoriser des véhicules pouvant rouler à plus de 200km/heure sur des routes n’acceptant pas le 150 ? C’est aussi mauvais pour al santé que la vente d’armes licite en Outre Atlantique sous couvert de la liberté commerciale qui peut déclencher des guerres bonnes pour le petit commerce qui agglutiné en fait un grand plus fort que les états censés les gouverner.

N’étant pas sorti de la botte des grandes écoles, mais étant plutôt e produit de celle de la rue qui vous fait vivre selon la loi du marché réel, que plus vous faites confiance plus vous en tirez profit humain.

Plus vous quittez cette (dé)marche, plus vous incitez les loups à sortir de leur tanière pour visiter les contrées incultes.

Plus vous salissez, moins la créativité prend connaissance.

Faites l’inverse et vous verrez…

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.