Accueil / Réflexion / Qui perd gagne

Qui perd gagne

La moralité publique veut l’épuisement de la réserve des Députés. Les projets qui en découlaient, les versements aux associations caritatives se tariront.

Cet assèchement causera des pertes d’emploi.

Le gouvernement par décret sous le manteau adopte un texte réduisant encore un peu plus l’apport aux régions de quelques millions.

Ces économies faciles causeront des pertes d’emploi.

Mais il est vrai que notre vénérable impérieux n’a pas ménagé sa peine pour se féliciter au nom de la France – laquelle ? – l’arrivée d’un noble prestigieux footeux.

Il est vrai que celui la de quoi donner le tournis tant la baballe coûte chère.

Cela ne créera pas d’emploi, mais tout le monde s’en fout. Prenons, prenons à ce qui n’ont pas, au moins des efforts auront été faits.

Donnons, donnons à ce qui ont.

Au moins eux sauront comment l’utiliser notamment dans les valeurs mobilières si chères à notre ancien banquier.

Les universités ont désormais le droit de choisir leurs étudiants. Cela fait du bien de ressembler aux pays d’Outre Atlantique.

Cela ne créera pas d’emploi, mais devrait permettre des allers-retours constants de petites filles et gars pour aller et revenir de l’université au domicile des parents seuls à même de subvenir à leurs besoins matériels s’entend.

Mais peut-être est-ce pour aider la Sncf perdue dans ses beaux Tgv de résorber son retard dans l’avance de son déficit.

Marrant pendant ce temps, tout de suite, maintenant, un chroniqueur non journaliste d’une radio se vantant d’être la plus écoutée, affirme que notre vénérable impérieux ne devrait pas se réjouir de voir arriver le footballeux non nommé ci-dessus mais plutôt de faire quelque chose pour les pauvres malheureux autres footeux obligés de déserter pour s’obliger à ne pas payer trop d’impôts, car trop c’est trop et nuit à l’objet.

Chouette, la réception d’une offre d’abonnement pour me dire ce qu’il y aura, ou pas, à la télé les prochains épisode accompagné d’un mixer pour bien tout mélanger.

Compris !!!

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com