IdéesRéflexions
A la Une

Qu’est que l’humain ?

Il y avait un temps où il ne faisait pas bon d’être gaucher puisqu’il lui fallait abandonner son naturel pour être droitier.

Et la bonne société faisait diligence de bien s’occuper à remettre dans le droit chemin l’impétrant.

Il y avait un temps où il ne faisait pas bon de ne pas être de bonne couleur blanche.

Bien qu’ayant essayé à blanchir, et voyant le résultat, la personne dite de couleur devait devenir transparente et vivre dans la basse fosse.

Si des petits, des vrais de vrais, se prenaient comme des larrons en foire, c’était pour complaire au public qui riait encore plus fort qu’eux.

Ne parlons pas de sexualité où la seule loi était celle naturelle de la reproduction humanitaire et la personne qui en réchappait devait prouver que ce n’était pas de son fait avant d’être envoyer aux oubliettes de leur existence.

Tout cela, à part le genre qui n’est pas de mode, la bonne société a été bien obligée d’accepter en son sein une différence.

Mais différence de bon aloi, de celle qu’elle pouvait contrôler dans son environnement si incertain.

Mais savez-vous que de nos jours, naissent, si l’on en croit les statistiques, bonnes cette fois, 400 enfants bébés dont le sexe est indéfini.

Ou plutôt dont le sexe n’est pas suffisamment normé pour répondre au genre féminin ou masculin, être un garçon ou une fille.

Alors des médecins, qui ont fait le serment hypocrite, ont à cœur de remettre en norme ce corps si maladroit.

Et que je te charcute, et que je te donne des traitements qui t’usent le système sans qu’il soit pris en considération le psychique.

Les parents, perdus, suivent le chemin donné à marche forcée.

Rien n‘est fait pour leur faire comprendre.

Rien n’est dit sur le plus tard.Les animaux sont considérés comme êtres sensibles, les enfants sont juste bon à être charcutés pourvus qu’on leur trouve un simulacre de normalité dont ils ne comprennent pas les raisons.

Dis, un qui serait noir, sans sexe mais se déclare trans, handicapé physique et mental, c’est toujours un être humain ??

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer