Faits d'actualitéInfosRéflexions

Quelques faits de l’actualité du mercredi 16 mai 2018

Première dispute entre Kim Jong-un et Donald Trump : Ils doivent se rencontre début juin, mais il y a déjà de l’eau dans le gaz. Kim Jong-un menace d’annuler cette rencontre à cause d’exercices militaires en Corée du Sud. Il n’est pas impossible que le nouveau comportement du dictateur de la Corée du Nord ne soit qu’une façade et que Kim Jong-un n’est du tout l’intention de réconcilier avec le président Américain Donald Trump.

Jérôme Cahuzac condamné : L’ancien ministre du budget, Jérôme Cahuzac, a été condamné à 4 ans de prison dont 2 années fermes, 300 000 euros d’amendes et cinq ans d’inéligibilité. Les peines inférieures ou égales à 2 ans peuvent être aménagées (semi-liberté, bracelet électronique,…). En 2010, 14,4 % des condamnés ont bénéficié d’une peine aménagée. Reste à savoir si Jérôme Cahuzac sera traité comme n’importe quel autre condamné : plus clément parce que c’est un ancien ministre ou au contraire plus dur parce que c’est un ancien ministre.

La privatisation des radars fait débat : Pour permettre aux forces de l’ordre de se concentrer sur des missions plus importantes, l’utilisation et les gestions des voitures radars pourraient être confiées à des sociétés privées. Le Canard Enchaîné cité un document de la DLPAJ (Direction des libertés publiques et des affaires juridiques) du 30 mars 2017, qui indique que les contrats signés avec des sociétés privées pourraient être considérés comme un « prêt de main-d’œuvre illicite ». Si ce n’est que cela, ce n’est pas grave pour les conducteurs. Par contre, qu’est-ce qui garantit la probité de ces sociétés privées ? Ne vont-elles pas être poussées à faire du chiffre d’affaires ? Dans le domaine du stationnement, à Paris, l’une des sociétés, a verbalisé bien des voitures en saisissant des plaques au hasard. Comment contrôler ce type de dérive avec les voitures radars gérées par le privé ?

Boucherie et Vegan : A Lille, une boucherie a été vandalisée, semble-t-il par un groupe Vegan. Les gens appartement à l’approche Vegan sont pour la protection totale de la cause animale. Cela n’a rien n’a voir avec les vénériens ou les végétaliens et les gens qui mangent bio. À la limite un Vegan peut consommer des produits industriels contenant des perturbateurs endocriniens, tant qu’il n’y a pas la moindre trace d’un produit animal. Vegan est-il une véritable approche intelligente de la cause animale ? Au fait s’intéressera à la cause végétale ?

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.