Accueil / Faits d'actualité / Quelle mouche a piqué Mélenchon ?

Quelle mouche a piqué Mélenchon ?

Jean-Luc Mélenchon est connu pour avoir son franc parlé, avoir « le sang chaud », mais il y a tout de même des limites à ne pas dépasser.

Toutes ces perquisitions simultanées sont stressantes et peuvent provoquer des réactions épidermiques.

Mais, de là faire un pareil « pétage de plombs », il y a des limites, surtout pour un homme politique qui s’est présenté pour occuper la plus haute fonction.

Peut-on imaginer un président de la République se comportant ainsi ? (En aparté, lorsque l’on voit Emmanuel Macron enlacer des hommes torse nu, on peut s’interroger sur le prestige de la fonction présidentielle).

Que Jean-Luc Mélenchon filme et commente la perquisition chez lui, puis dans les locaux de son parti, pourquoi pas. Après tout, nous sommes dans l’ère de la sur communication. Mais, qu’il hurle « La République, c’est moi, c’est moi qui suis parlementaire ». Il est parlementaire, c’est une certitude, mais, il ne semble pas que Jean-Luc Mélenchon soit « la République ». Jean-Lauc Mélenchon a, également, dit “Ma personne est sacrée” (si n’avait pas été filmé, nous aurions pu douter qu’il est pu dire cela !!! Je en sais pas si sa personne est “sacrée” mais s’en est un “sacré …”)

Au-delà des mots, il y a aussi toute la gestuelle, ce regard de rage, avec des yeux presque exorbités par moments.

Pour celles et ceux qui n’aiment particulièrement Jean-Luc Mélenchon, son comportement ne fait que conforté qu’il n’avait le « cuir » nécessaire pour être président de la République.

Du côté de ses sympathisants, il est clair qu’il a dû faire peur à une partie d’entre eux. Il semblait piquer une colère comme un enfant à qui l’on vient d’imposer quelque chose, qui tape du pied en poussant des hurlements et en devenant tout rouge.

Le problème est que ce moment des perquisitions n’était une crise épidermique, puisque Jean-Luc Mélenchon a continué à hausser le ton (et même plus que cela) par la suite, face à des journalistes, jusqu’à être grossier vis-à-vis d’une journaliste du sud de la France et son accent chantant.

Alors que l’actuel président Macron vole bas dans les sondages, il n’a rien à craindre d’une quelconque opposition :

– le PS n’existe plus

– Les Républicains ne sont guère mieux

– Le RN (ex-FN) et sa patronne Marine Le Pen sont empêtrés judiciaires

– La France Insoumise et son chef Jean-Luc Mélenchon qui pique une grosse colère en direct et en se filmant lui-même s’est tiré une balle dans le pied.

Pauvre classe politique française, mais il faut faire avec… nous n’en avons pas d’autre.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.