IdéesRéflexions

Que faire de sa voiture devenue une épave ?

On achète un ordinateur, une télévision, un four à micro-onde, un lave-linge, … ou une voiture tout beau, tout neuf ou même d’occasion qui fonctionne très bien, mais un jour ce n’est plus le cas, plus réparable, il faut le jeter, le mettre à la casse.

Si cette opération est relativement simple un appareil électroménager, on mettra son vieux lave-linge dans le coffre de la voiture et direction la direction la décharge publique, cela est plus complexe pour une voiture.

Normalement, on change sa voiture avant que celle-ci en soit, comme on le dit une épave.

Mais, il peut arriver de se retrouver une voiture qui ne peut plus rouler parce qu’elle est restée à l’arrêt trop longtemps, où à la suite d’un accident et dire d’expert, elle n’a plus le droit de rouler (et le plus souvent, elle ne plus rouler), c’est une épave.

Pas question de la jeter, de l’abandonner au coin de la rue, il faut trouver une solution d’enlèvement d’épave.

Car contrairement à un lave-linge ou lave-vaisselle que certains jettent n’importe où, ces objets ne portent pas sur eux le nom de leur propriétaire. Ce n’est pas le cas d’une voiture, même si on enlève les plaques d’immatriculations, chaque voiture a un code unique de 17 caractères.

Cette normalisation existe depuis 1954, c’est le code VNE pour « numéro d’identification de véhicule » ou en anglais VIN pour « Vehicule Identification Number », ce numéro est présent à plusieurs endroits, notamment sur le moteur et le châssis, il est très difficile à falsifier.

Donc pas question de jeter sa voiture, si elle est invendable car en situation d’épave, comme un vieux à micro-onde hors d’usage.

Que faire d’une épave ?

Il faut la faire enlever, cela peut avoir un coût, mais il y a des solutions gratuites, dans le 93 comme le disent les Franciliens, il y a enlèvement épave gratuit 93.

Il faut être certains qu’une voiture en état d’épave ne pas être bricolée pour paraître en état de rouler, car cela engagerait la responsabilité du propriétaire. Il faut donc passer par un professionnel, qui va traiter la voiture en tant qu’épave. Donc, avec la certitude de ne pas la retrouver sur les routes, ni en France, ni ailleurs.

Il est difficile d’admettre qu’une voiture que l’on a achetée, que l’on a entretenu, que l’on a utilisé pour aller travailler, partir en week-end, en vacances, ne puisse pas être revendue.

Mais, il ne faut pas celle-ci devienne un centre de coût pour la mettre à la casse, ni un centre de problèmes de responsabilité si elle tombait dans de mauvaises mains. Certains professionnels proposent un enlèvement gratuit, autant en profiter.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.