Accueil / Réflexions / Puisqu’il l’a dit…

Puisqu’il l’a dit…

Il l’a dit, j’en suis, je vous suis.

Tout d’accord avec ce qu’il a exprimé.

Si je n’avais pas conscience du temps présent, je me serais cru au passé d’avant les élections où un jeune beau a tenté faire croire qu’il était différent.

Et une majorité démocratique l’a élu même si à la base elle ne se trouvait pas.

Mais du passé faisons table rase, du moins tentons le diable.

Il a dit, c’est ce que j’ai compris, plus d’exclusion, plus d’hommes faisant le trottoir – je suppose qu’étaient inclus les femmes, même si majeures elles sont néanmoins mineures.

J’en suis, je le crois, mais pourquoi dans un passé récent a-t-il fait cadeau aux puissants en dépouillant un peu plus ceux qui avaient déjà un to(it) ?

Pour faire de la place devant ces fainéants de travailleurs incapables de produire plus de logements ?

Il a dit, c’est ce que j’ai compris, du travail pour tout un chacun en mobilisant pour plus de mobilité.

J’en suis, je le crois, mais pourquoi avoir facilité les licenciement sous toute ses formes notamment par la rupture conventionnelle comme si il y avait égalité entre celui qui tient la plume et l’autre qui signe les yeux bandés de ne pas savoir ce qu’il y aura dehors une fois les portes fermées ?

Il a dit, c’est ce que j’ai compris, quoi, je ne m’en rappelle plus tant il est certain que jusqu’à maintenant il a obéi le doigt sur la couture du pantalon au patronat, remarquez surtout le Cac40 qui claque bien d’augmentation de leurs bénéfices au profit de leurs actionnaires déjà nantis et au détriment des licenciés en masse de chômeurs dépaysés.

Plus marrant , les vœux de l’ex premier qui n’en peut plus de ses raffinarades espiègles qui feraient bien rire s’il n’avait exercé ses propres talents d’un sale gouvernement.

Mais 2018 sera car il faudra bien vivre pour tenter d’effacer un peu plus cette misère galopante.

Les uns donneront aux associations caritatives pour les Sdf et immigrants, les autres préféreront l’extrême droite d’un parti qui n’a pas su se rallier à sa copie conforme ou alors à ses entreprises ou mairies plantant des clous sur le ballast pour faire croire que se transformer en fakir fait dormir…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.