Accueil / Réflexions / Pub de …

Pub de …

Il y en avait un qui se vantait d’être fils de pub, moi, avant je connaissais fils de P… que j’aimais bien.

C’était même, et je crois toujours, élégant, à la mode que de pénétrer le sein des seins de ces impasses qu’aujourd’hui l’on appellerait sans doute star Up, pour faire comme ils disent.

Mais, enfin quoi, je viens encore de recevoir, des courriels vantant les mérites des infimes possibilités de faire plaisir pour l’un à maman et pour l’autre au père dont la fête est encore plus éloignée.

Mais, cela leur sert donc à quoi, les bases de données qu’ils ont les marketeurs, ils ne savent pas que venant, parés en être sorti, de l’assistance publique, ces deux je m’en suis bien passé et pour toujours ?

Et s’ils comptent sur ma famille d’accueil pour compenser, qu’ils sachent ces esprits barbares et obtus, quoique j’opterais bien pour aigus, qu’un homme à la maison n’était pas de raison, et que la dame s’en est allée, sans crier gare tellement elle avait la bougeotte, depuis des lustres désormais.

Mais, ils s’en foutent, toujours le mors aux dents pour gagner quelques sous sans prendre garde au désastre créé qui pour eux ne sont jamais que des dommages collatéraux d’une guerre qui les fait croire plein de pouvoirs.

Et, il en est de même pour ces plateformes téléphoniques vous affirmant avoir l’accord, mais peut-être tacite, j’ai des doutes,  des services de la ville et fier de vous rendre service vous propose passer pour vous apprendre comment combler vos combles, mieux chauffer d’une cheminée ou pompe à chaleur, voire les deux si vous casser vos assurances vie ; ne vous inquiétez-pas, nous repasserons pour vous en proposer d’autres puisque désormais nous avons vos coordonnées librement communiquées, et fort de ce lien commercial qui pourrait être amicale, passer outre cette loi ubuesque qui prétendrait vous faire passer de nos immenses services.

Lisez ce dépliant qui n’est qu’information et non pub délibérée.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*