Accueil / Réflexions / Progression

Progression

Assesseur c’est pas l’ascenseur social mais si vous y êtes, c’est pareil vous en prenez plein la figure par le non élu de votre cœur.

Ainsi donc, pour des causes de réductions budgétaires non avouées à l’ancienne époque bien passée, les bulletins de vote qui soient nuls ou non, passent par le bénévolat des populations en lisse qui n’attendent que cela.

Le vote c’est comme le flipper d’avant, mais au lieu d’une pièce, vous mettez un papier calibré dans la fente.

Et tout de suite après être dépouillé, un élu est né.

c’est dire tout l’intérêt de la chose.

Il faut vraiment y aller pour y croire.

d’autres pourraient une comparaison plus osée, mais je n’ose pas tellement j’ai été bien éduqué.

En parlant de trottoir, j’ai osé, toujours dans la même ville, c’est capital pour le fil rouge, les sdf ont déjà été virés des locaux chaleureux abandonnés par la Sncf depuis un temps fort long.

Ces bâtiments avaient pour avantage de ne pas être fermés, donc à tout vent permettant la dispersion des odeurs ne provenant pas forcément d’une certaine pureté qui laissait, néanmoins, parfois à désirer.

Ce bel établissement encore public qui ne rêve que d’être encore plus privé surtout viré de ses fonctionnaires négligents, voire fainéants, préférant prendre des congés et la gratuité des transports pour effacer un management à toute épreuve ; quoique dépassé par un autre qui travaille en souterrain.

Il y en a un d’élu, heureusement pas de notre côté de l’océan pas du tout pacifique, qui tient à son mur au contraire d’une vraie démocratie qui depuis longtemps l’a détruit, pour ne plus voir les effets de sa politique restrictive sur le visage de moins en moins paisible de ces voisins décidément bien ingrats.

Tellement, qu’il commencerait à penser d’envisager sérieusement à naturaliser les immigrés déjà rentrés dans un temps qui pourrait être au bout de 10-12 ans.

Certains petits patrons qui sont beaucoup, et d’autres plus gros qui ne le font pas savoir, poussent le bouchon pour se dépêcher d’avancer tellement ils ont besoin de cette main d’œuvre bon marché.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.