Accueil / Politique / Programme

Programme

Moi, Président, je m’engage dans les 3 premiers mois de mon élection à appliquer les réformes suivantes :

Revenu universel : un revenu mensuel d’au moins 1 000€ nets sera versés à toute personne majeure. Il sera dégressif de 30% pour la portion de revenu mensuel (tous éléments confondus) supérieure à 1 000€ pour ne plus être versé au-delà d’un revenu mensuel 4 000€ (tous éléments confondus). Ce revenu est versé à toute personne majeure ; ou si elle est mineure, à partir de 16 ans, si elle exerce une activité professionnelle régulière rémunérée.

Les personnes mineures recevront un revenu de 300€ porté à 500€ à partir de 14 ans. Ce revenu universel remplace l’intégralité des aides sociales de toutes qui pouvaient être versées au niveau national.

Temps de travail : il reste basé sur 35h/semaine pour tous, mais pourra être réduit pour les seniors (notamment pour les postes dits sensibles ou pénibles) sans perte de revenus et augmenté pour les jeunes de moins de 35 ans selon les accords de branches qui seront pris paritairement.

Revenu minimum du travail : actuellement dénommé Smic, il ne pourra être inférieur à 1 500€ nets mensuels (tous éléments confondus). Sur cette base – 35h/semaine, en cas de travail à temps partiel, le revenu net horaire sera majoré de 15%. Pour les stagiaires/apprentis de moins de 18 ans, il sera minoré de 50%, à partir de 18 ans, il sera minoré de 30%.

Charges sociales : Les charges sociales patronales seront de 30% du revenu (tous éléments confondus). Les charges sociales du salarié seront de 20% du revenu (tous éléments confondus).

TVA : un taux unique de 25% sera appliqué sur l’ensemble des produits vendus. Il sera ramené à 10% pour les produits de première nécessité tels que pain, eau, farine, œufs, etc.

Imposition : un taux unique de 15% est appelé sur tous les revenus (y compris les plus-values) quels qu’ils soient (mais, hors revenu universel). Cependant, pour les revenus supérieurs à 4 000€ nets mensuels (tous éléments confondus), un taux progressif majoré de 10% sera appliqué sans pouvoir excéder 50%.

Ce taux sera appliqué sur les bénéfices des entreprises. Il sera majoré de 25% pour tout bénéfice excédent 10% du chiffre d’affaires.

Plus aucune exonération ou crédit d’impôts ne sera possible sauf programme spécifique gouvernemental décidé par le gouvernement qui nommera les entreprises ou associations concernées.

Ces mesures sont destinées à relancer l’économie nationale en permettant à tous de vivre plus dignement. Bien entendu, d’ici mon élection, il vous reste la possibilité d’amender cette partie de programme clairement annoncé.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com