Accueil / Bibliothèque / Le prince des profondeurs, de Peter Godfrey-Smith, chez Flammarion

Le prince des profondeurs, de Peter Godfrey-Smith, chez Flammarion

Flammarion nous propose, de Peter Godfrey-Smith, Le prince des profondeurs (L’intelligence exceptionnelle des poulpes).

Peter Godfrey-Smith est professeur d’histoire et de philosophie des sciences à l’université de Sydney et passionné de plongée. Ce livre, qui connaît un succès mondial, a été traduit en 12 langues.

Le poulpe est un animal à la forme étrange, qui peut nous sembler primitif et pourtant il possède un énorme cerveau localisé en partie dans ses huit bras. Le poulpe commun, octopus vulgaris, possède 500 millions de neurones, cela peut sembler peu par rapport à nos 100 milliards de neurones, mais au même niveau que plusieurs petits mammifères tel que le chien ou le chat.

Le poulpe “voit” et “goûte” avec la peau, dont la couleur change instantanément pour mieux le camoufler. Dépourvu d’os, il se faufile à travers la moindre fente – oubliez les cages ! Il joue, adore collectionner les objets, apprend de ses erreurs comme de ses succès et reconnaît les humains…

Le prince des profondeurs, un ouvrage hors du commun, illustré de quelques superbes photos de poulpes.

Dans cet ouvrage, Peter Godfrey-Smith, passionné de plongée, nous entraîne dans ses découvertes sous-marines. Mais il y a plus extraordinaire encore… En explorant Octopolis, une étrange cité sous-marine fondée par des poulpes, Peter Godfrey-Smith découvre des animaux capables d’interactions complexes et dotés de surprenantes personnalités.

Selon l’auteur, il est possible que nous ne soyons pas la seule branche du vivant à disposer d’un “moi” intérieur. Il eut ce sentiment, lorsqu’une seiche l’a regardé, lui donnant l’impression qu’elle le sondait au plus profond de son âme.

En commençant la lecture d’un ouvrage de plus de 300 pages dont le poulpe est le sujet central, même le seul sujet, je me suis demandé si cela n’allait pas être répétitif, et si je n’allais pas m’ennuyer au bout de quelques pages.

Absolument pas, on sent dans l’écriture la rencontre passionnante de Peter Gordfrey-Smith avec les poulpes et il nous pousse dans cette passion. Il nous embarque dans ses plongées, dans cette cité particulière qu’est Octopolis.

Un endroit extraordinaire, au point de croire que seul l’homme était doué d’une intelligence suffisante pour concevoir ce genre d’endroit et d’organisation.

L’auteur nous entraîne dans une fascinante rencontre du troisième type, qui éclaire en filigrane l’émergence d’une autre intelligence, la nôtre.

Ceux qui considèrent que le poulpe est simplement un animal bon à manger, en salade, à la provençale, à Crétoise, frit, aux pois chiches,… le considéreront autrement après avoir lu Le prince des profondeurs.

Pour vous procurer, Le prince des profondeurs de Peter Godfrey-Smith, cliquer ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.