Accueil / Politique / Présidentielles : États-Unis/ France ça tourne en boucles

Présidentielles : États-Unis/ France ça tourne en boucles

politique2609À quelques mois d’intervalle, les États-Unis avant la fin de l’année 2016 et la France avant les grandes vacances en 2017 vous aller voter pour élire un nouveau locataire, pour les uns à la Maisons Blanche et pour autres à l’Élysée.

J’ai lu, concernant les États-Unis, un commentateur écrire que Clinton et Trump lui faisaient penser à un disque rayer.

Effectivement, au bout d’un certain temps, ces politiques finissent par répéter en boucle toujours la même chose, avec les mêmes attitudes, les mêmes mimiques.

Aux États-Unis, ils ont commencé il y a presque un an. Clinton et Trump vont s’affronter lors d’un débat télévisé, mais que vont-ils dire de plus que ce qu’ils répètent depuis des mois. RIEN. Simplement, ils vont se retrouver face à face.

Mais, nos politiques ne sont pas mieux. Ils répètent au fil des mois (certains au fil des années) toujours la même chose. Même le jeune Macron commence déjà à répéter en boucle ses quelques malheureuses idées, si jeune et il radote déjà.

Nicolas Sarkozy fait de plus en plus vieille humoriste sur le retour, il me fait penser à ses vieux chansonniers comme l’était Jean Amadou. Il sort, par moments, un gag nouveau, comme celui sur les Gaulois. Mais, comme les chansonniers, il devrait tester ses gags avant de nous les présenter.

Il y a François Hollande, qui n’est pas candidats mais qui mène campagne. Il n’avait pas beaucoup d’idées en 2012, ça n’a pas vraiment changé. Il a rendu hommage aux Harkis, c’est bien, mais c’est de la démago, tous les présidents avant lui ont rendu hommage à gens oubliés par la France (il y en a tellement).

Mélanchon, toujours aussi drôle, plus moderne que Sarkozy mais ça reste au niveau des chansonniers. Il monte dans les sondages, alors il fait attention à ne pas faire de faux pas. C’est amusant, ça le rend plus rond, plus… dans le rang. Ça ne change rien, il répète, toujours en boucle la même chose.

Bayrou, il ne semble plus se positionner dans le rôle « je veux être président » mais du donneur de leçon, de professeur, genre de vieux sage.

Il n’y a que Le Pen (la fille naturellement) qui a dû comprendre qu’il était lassant d’entendre en boucle toujours la même chose et comme elle ne peut pas faire mieux que les autres, alors… on ne l’entend plus. Mais, ça ne change rien, même sans l’entendre, on sait ce qu’elle pourrait dire… en boucle, il suffit t’entendre sa nièce pérorer devant de petits auditoires. De toutes les manières, c’est Le Pen est une candidate face à un problème sans solution : elle sera probablement au second tour, mais quel que soit le candidat en face d’elle, elle ne sera pas élue !

Je ne parlerai pas des seconds rôles, genre Montebourg, Copé, Hamon, NKM,… qui sont dans la même problématique que les autres, quelques idées qu’ils repassent en boucle.

Résultat, aux États-Unis comme en France, quelques idées qui passe en boucle, je ne dirais pas que c’est un disque rayé. Non c’est lancinant, un peu comme un mal de dents. Pas une rage de dents violente, non un truc qui est désagréable, qui est présent, dont on n’arrive pas à se débarrasser.

On ne peut pas dire que ce soit plaisant d’écouter les uns et les autres politiques nous rabâcher la même chose jour après jour.

Pour les Américains dans un bon mois, le mal de dents est terminé, pour nous ça ne fait que commencer et j’ai bien peur qu’on ne calmera pas cette douleur lancinante avec un paracétamol.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.