Accueil / Réflexions / Premier contact avec une Watch

Premier contact avec une Watch

montre3004Je devrais recevoir la mienne d’ici quelques jours, mais ma femme a eu la sienne hier.

La Watch va, comme les smartphones et tablettes, que se soit Androïd ou Apple, être rapidement dépassé et de nouveaux modèles pousseront les anciens vers la porte de sortie.

Nul doute qu’Apple est déjà en train de préparer, dans le secret de ses bureaux, la Watch 2.

Aussi, nous avons opté pour des Watch sport, donc les moins cher, en sachant que la partie « électronique/informatique » qui est dans la montre est identique que ce soit le modèle sport qui coûte autour de 400 euros (en fonction de la taille) ou le modèle en or à 12 000 euros.

Donc sur le plan performances et fonctionnalités, toutes les Watch sont identiques et nous n’hésiterons pas à les changer d’ici 2 ou 3 ans, ce qui ne serait pas le cas avec les modèles plus coûteux, nous obligeant à conserver plus longtemps des montres techniquement dépassées (un peu comme si on utilisait, aujourd’hui, un iPhone 1).

Mais, revenons à la montre, à la Watch.

La qualité Apple, rien à dire, de la boîte à la montre elle-même tout et parfait, pas d’imperfection.

Une fois la montre sortie de sa boite, la mise ne marche est très simple, elle s’allume en 1 peu plus d’une minute, mais qu’importe, c’est ne montre et on l’éteint pas.

Puis, le paramétrage ne prend que quelques minutes, le choix de la langue puis le jumelage avec son iPhone (il faut impérativement un iPhone !). La montre affiche un truc mouvant en forme de boule et il suffit de positionner l’iPhone pour qu’il photographie ce motif.

Enfin, quelques questions basics, du style sur quel poignet porte-t-on la montre, … comme toujours avec Apple, c’est l’informatique au service des utilisateurs et jamais le contraire, comme on le voit avec les applications métiers dans nombre d’entreprises que les employés doivent utiliser (ceux qui me connaissent savent qui je vise dans ce clin d’œil !).

Une fois terminée, on sait que c’est une montre, le premier écran qui s’affiche c’est … une montre.

Le passage d’application en application est très rapide, parfois quelques instants d’attente avec un truc qui truc, mais rien de gênant.

Il faut, simplement s’habituer aux commandes de la montre, entre l’écran tactile (qui est aussi un bouton, puisque il y a des choses que l’on fait en appuyant dessus, comme par exemple changer le design de l’affiche de l’heure), la molette (3 fonctions, on la tourne pour faire défiler de l’info ou zoomer, un clic et on revient à l’écran d’accueil et 2 clics pour venir à l’application précédente) et enfin un bouton (dont l’usage semble varier d’une application à l’autre … à vérifier).

La synchronisation avec l’iPhone est instantanée, une SMS arrive et il s’affiche, l’agenda se met à jour, …

Très James Bond, la fonction téléphone et avec une qualité de son qui est très acceptable pour une montre ayant un si petit haut-parleur.

La mémoire de la montre est de 8 Go, dont 6 sont disponibles pour installer des applications. Une fois les applications de base installées et il y en a pas mal, il reste un peu plus de 5,5 Go, donc la taille des applications semble raisonnable. Les 2 Go restant, je crois qu’ils sont réservés à la copie de photos et de musiques, mais à vérifier.

Concernant le chargeur, je me demandais comment faire pour que la montre ne glisse sur la pastille (c’est une charge par induction, sans branchement). C’est magnétique, il y a un aimant suffisamment puissant pour que la montre ne glisse pas et chose – très positive – le fil est long ce qui est bien plus pratique que ceux fournis avec iPhone et iPad qui font de la peine tellement ils sont … courts.

C’était juste, un premier, contact, il reste à essayer toutes les applications et voir ce qui est disponible sur l’AppStore.

Enfin la Watch est un peu épaisse tout étant très élégante, le modèle sport, qui est en aluminium, est très léger ce qui un « plus » pour une montre qui doit se porter avec un bracelet bien ajusté pour que les capteurs soient en contact avec le poignet.

Si c’était à refaire, je repasserai commande, sans hésiter, et toujours le modèle Watch sport, inutile de dépenser plus pour avoir la même chose.

J’attends la mienne avec impatience !

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.