PolitiqueRéflexions

Pouvait-il en être autrement ?

Lorsque l’on croit que c’est terminé et bien non, ça continue, mais en toute bonne logique c’était la seule issue possible.

Hier, mardi 28 mars, Pénélope Fillon était convoquée par les juges et après une journée d’audition, elle ressort mise en examen pour complicité et recel de détournement de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux et recel d’escroquerie aggravée.

Son mari, François Fillon est mis en examen pour des faits similaires (mais le mot « recel » rendant les faits moins graves), sans oublier la mise en examen de Marc Joulaud (l’ex-supplément de son mari à l’Assemblée).

Pénélope Fillon est l’autre bout de la chaîne, sa mise en examen est moindre, elle est accusée de « recel ».

Elle ne pouvait pas ignorer l’existence des contrats, les sommes perçues,… sauf à expliquer qu’elle n’était au courant de rien. Ce qui n’aurait pas de sens, c’est une femme intelligente, son mari ne pouvait pas imaginer un montage l’impliquant sans qu’elle soit au courant.

En toute bonne logique, il n’était pas possible que son mari soit mis en examen et qu’elle ne le soit pas pour recel.

Si hier, les juges ne l’avaient pas mises en examen, les mises en examen de François Fillon et de Marc Joulaud n’avaient plus aucun sens. Cela signifiait que Pénélope avait réussi à démontrer aux juges la réalité de son travail. Et comme tout travail mérite salaire, il n’y avait plus de détournement de fonds, d’abus et autre.

Ce n’est pas le cas, les juges ont mis en examen Pénélope Fillon. Attention une mise en examen ne signifie pas la culpabilité, mais qu’il y a un doute à éclaircir et qu’il faut aller plus loin et probablement passer par la case tribunal.

Ça peut se terminer en « non-lieu », c’est simplement un abandon des charges, qui ne prouve pas l’innocence.

Ou bien, à l’issue du procès, en « relaxe » qui prouve l’innocence.

L’affaire Fillon se poursuit, la justice n’a pas abandonné et classé le dossier.

Si François Fillon était élu le 7 mai, alors il bénéficie de l’immunité durant 5 ans, mais pas sa femme pourrait passer en justice.

Ça serait le gag !!!

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.