Accueil / Politique / PLOUF

PLOUF

L’illuminé va, en résidence d’été, se faire construire une piscine privée qui ne coûtera rien aux citoyen de tout bord puisqu’inclus dans le budget prévu pour son entretien du vaste domaine.

Ainsi, pendant leur séjour de 15 jours, la petite famille et quelques grands invités pourront barboter en cachette des preneurs d’images qui ont souvent tendance à prendre leur cible pour des otages.

Sans doute qu’au delà de cette belle période estivale, cet aménagement profitera aux démunis en nombre sur ces terres du soleil ou peut-être, tout simplement, offrira-t-on un lessive royale à la vaisselle dernièrement achetée.

Mais puisque l’on vous dit que vos impôts sont bien réinvestis.

Dans l’hémicycle, pas une voix pour supposer que si par exemple, la décision de faire n’avait pas été prise, peut-être qu’une réduction budgétaire de bon aloi aurait pu montrer un certain effort.

Mais, il est vrai qu’il est préférable de sabrer dans les effectifs de fonctionnaires bon à rien que de se refuser d’accroître le confort de certains.

Car franchement à quoi cela sert-il d’avoir le pouvoir s’il ne permet pas de dormir, même en nuit courte, dans du satin. C’est comme si l’on demandait vraiment aux vrais riches copains de l’entreprise France d’y prendre des risques en y investissant vraiment le surplus en nombre des finances non dépensées.

Surprenant, le Canada a sur ses terres un très importante entreprise de…cannabis.

Et bizarrement, cette petite plante aux effets positifs pour certains malades et relaxants pour les autres vient d’être légalement légalisée.

En France, rien de tel, de surcroît,  la suite d’une maladresse des députés, sans doute sous l’emprise de l’alcool, ont ouvert une brèche que combat sabre au clair notre si importante ministre de la justice vis à vis de ceux qui ont osé en faire commerce.

Cela en toute indépendance puisqu’aucune grosse industrie du genre ne pointe à l’horizon hexagonal.

Il n’y a bien entendu aucun lien de cause à effet monsieur l’illuminé plus préoccupé de sa piscine pour trois semaines d’usage tout mouillé.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.