Accueil / Réflexions / Piège à …

Piège à …

Aujourd’hui, les corses vont décider de la réunification de la Corse du Sud et de la Corse du Nord.

Ainsi, il n’y aura plus de haut ni de bas qui ne pourra plus être dévoilé.

Dans les faits, cette haute décision a été bassement prise par le pouvoir métropolitain qu’ici l’on pourrait dire basta si l’on avait craint l’ennui certain de tels propos.

En fait, ils s’agit pour les îliens de voter qui va les représenter et siéger dans cette nouvelle assemblée constituée.

Les paris vont bon train pour les indépendantistes qui devaient faire hold-up haut les mains sans tirer sur qui que ce soit tant tout le monde est quasi d’accord.

Pourtant, des voix s’élèvent et reviennent en écho des montagnes : la Corse au corses et toi restent chez toi.

Autrement dit, certains voudraient aller au-delà de la préférence régionale pour instituer une interdiction de bâtir pour les non insulaires.

Et pourquoi pas une interdiction d’habiter à résidence principale ?

Comme cela seraient autorisées les locations pour touristes étrangers qu’ils soient de France ou d’ailleurs et la manne financière continuerait de couler mais dans des mains bien choisies.

C’est choquant, mais pourquoi pas.

Tenez dans ma belle région du Vexin Français dont une belle partie est abusivement intégrée dans l’Île de France et demain dans la Grand Paris nous amène un flux nous interdisant de stationner hors de nos box et parkings privés.

Ce serait bien de leur interdire l’accès pour notre bien être quotidien.

Mais, bien entendu, nous demanderons à conserver les aides financières étatiques et européennes pour laisser un droit de passage rapide pour qui voudraient aller d’un point à un autre sans pour autant pouvoir s’arrêter.

Et mon épouse, toujours bien avisée, de se questionner sur la cohérence des pays qui délaissent toujours plus leurs frontières avec celle des régions qui se renferment comme les coquilles de mollusques même pas morts.

C’est à se demander qui vote pour qui et pourquoi ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*