Accueil / Réflexions / Petite reine

Petite reine

Un français leader au tour du pays basque en vélo ; et dire qu’il y a encore peu, les français étaient interdits de séjour dans certaines officines à tapas au même titre que les animaux… Cela aurait été le 01-04, j’aurais cru à une blague dont le goût est laissée à l’appréciation de tous ; reçu le 03/04 une nouvelle informant qu’une jeune fille avait mis aux enchères sa virginité.

Cela est surprenant en nos temps de bonnes mœurs féminisées, encore plus que de l’entendre dire qu’elle est fière d’avoir fait ce qu’elle avait fait puisqu’elle a obtenu 1 million 2, oui vous avez bien lu, e son acteur fétiche.

Mais, comme ensuite, elle renvoie son auditoire sur un site pour escort-girls et plus si affinités, l’on comprend que la plaisanterie titille le gosier de l’étonné.

Çà y est c’est reparti à moins que cela ne soit jamais fini, la réforme continue d’avancer avant que la précédente ne soit même avancée.

C’est décidé la Constitution aura droit elle aussi un petit coup de lifting en espérant que celui qui va opérer aura la main plus heureuse que certains charlatans qui se disent chirurgien de l’espèce humaine.

Si celle-ci va jusqu’à sortir de ses velléités préliminaires, les élus seront priés d’exercer leur masochisme ailleurs au bout de quelques 18 ans pour les mandats renouvelés les plus anciens.

En attendant, il leur est demandé d’aller se faire hara-kiri à partir de 2030, ce qui laisse du temps pour chercher portes ouvertes ailleurs.

Une chose est sur, c’est qu’ils passeront désormais un peu, beaucoup, passionnément du temps à se construire un avenir et tant pis pour les autres.

Mais certains autres seront ravis gouvernementalement parlant d’avoir à faire à des inexpérimentés pour tordre le cou à une démocratie sous ordonnance surveillée ; ce qui sera un juste retour des choses lorsque l’on prétend, et peut, prendre le pouvoir sur la base d’un programme accepté par 12% de la population en âge de voter.

Mais, c’est déjà beaucoup si l’on accepte de prendre en compte ceux qui ne peuvent encore le faire mais qui auront tout le loisir de comprendre les bienfaits des réformes qui assassinent leur pères et mères sans mieux les nourrir pour autant.

Voilà pour la bouteille à la mer à moitié vide.

Celle à moitié plein vous dira que si cela n’avait pas été fait, cela aurait pu être pire ; le tout est d’y croire et savoir de quel côté vous êtes.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*