Accueil / Réflexions / Petit profit, grande rivière ?

Petit profit, grande rivière ?

Une histoire banale, révélée au quotidien, mais écrite devient limpide de sans doute une arnaque vécue par chacun.

J’ai commandé sur internet un vêtement ; classique en somme.

Et, en plus du prix d’achat, des frais de livraison qui, si l’on n’y prend garde, augmente sensiblement le bien convoité.

Il est d’ailleurs surprenant comme sur nombre de sites, de plus en plus nombreux je trouve, il est difficile de connaître exactement le montant de cette prestation obligatoire : soit il est caché dans un onglet ou pire un lien sur une phrase, soit il est carrément calculé en fin de partie.

Ainsi les internautes, pas tous, mais c’est toujours cela de gagné, ont-ils plus de mal à renoncer à leur pulsation.

Je n’ai pas failli et ai terminé ma commande.

Mais, quelle fût ma surprise de recevoir un courriel de la part du livreur m’informant que la livraison n’a pu aboutir.

Bien entendu, au préalable, aucun contact sur le jour de celle-ci (pour les horaires, on repassera, l’acheteur prisonnier se devant être présent toute la journée).

Une invit est faite pour les recontacter afin de privilégier le moment où je serais présent, pourquoi pas ?

Mais, voilà, en y regardant de plus près, le N° d’appel donné abouti au coût d’un appel local, ce qui est logique et ne mange pas de pain avec les désormais forfait tout compris sauf numéros spéciaux et autres.

Mais, ce n’est pas fini et c’est là où le bât blesse (le haut aussi d’ailleurs), une sur taxation de 2,50€/appel est appliqué sans vous demander votre avis.

Ce qui grosso modo, mais surtout grosso, majore de plus de 50% les dits frais sans pudeur aucune.

Alors, je refuse et ai envoyé une réclamation à cette entreprise qui s’engage, dans la mesure du possible, à vous répondre dans les 4 jours œuvrés.

La suite au prochain numéro.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*