Accueil / Bibliothèque / Pourquoi trop penser rend manipulable de Christel Petitcollin chez Guy Trédaniel

Pourquoi trop penser rend manipulable de Christel Petitcollin chez Guy Trédaniel

Guy Trédaniel Éditeur nous propose, de Christel Petitcollin, Pourquoi trop penser rend manipulable (protéger votre mental de l’emprise).

Christel Petitcollin est conseil et formatrice en communication et développement personnel, conférencière et écrivain. Spécialiste de la manipulation mentale et de la sur-efficience mentale, elle étudie ses thématiques depuis plus de 20 ans.

Ce livre donne des clés concrètes pour comprendre comment les manipulateurs utilisent votre propre toile d’araignée mentale pour y tisser leur piège. Il vous donnera des pistes pour comprendre comment les manipulateurs utilisent votre système de pensée complexe pour vous embrouiller et vous manipuler.

Mais au-delà d’expliquer, l’auteure va également expliquer comment protéger son cerveau de cette forme d’hypnose, garder son discernement et rester assertif.

Christel Petitcollin nous apprend qu’un manipulateur va utiliser quatre ficelles : la séduction, la victimisation, l’intimidation et la culpabilisation.

Mais, le manipulateur ne va utiliser l’une des quatre possibilités, il va souvent utiliser les quatre, l’une après l’autre.

Au fil des pages, l’auteure passe en revue toutes les approches des manipulateurs, toutes les situations possibles, en les décortiquant et expliquant comment les reconnaître et y faire face.

Une situation parmi une multitude présente dans cet ouvrage, l’auteure aborde « la dépendance affective » : « un couple qui se déchire, ou plus précisément une personne persécutée par une autre, mais qui s’accroche désespérément à son bourreau, en prétendant l’aimer. »

On pourrait penser que pour être manipulable, il faut être « pas très intelligent » et bien pas du tout, Christel Petitcollin nous démontre qu’une personne intelligente sera plus facilement manipulable que les autres, car elle cherche à comprendre, essaie d’intégrer le point de vue de l’autre, veut trouver un terrain d’entente et refuse de se décourager. Or un manipulateur ment, nie la réalité et crée délibérément les conflits dont il se nourrit et fait tomber dans son piège la personne qui cherche à comprendre.

Aux côtés des victimes de manipulation mentale depuis plus de vingt ans, l’auteure a pu décrypter la personnalité des manipulateurs, celles de leurs victimes et aussi étudier les composantes du lien étrange qui les relie. C’est ainsi qu’elle en est arrivée à la conclusion surprenante que plus on est intelligent, plus on est manipulable.

L’ouvrage est composé d’explications, de conseils, de description de situations (que l’on aura peut-être vécue ou fait subir, où dont on a été témoin).

Un livre à lire, même si l’on pense que l’on n’est ni manipulable, ni manipulateur.

Pour vous procurer « Pour trop penser rend manipulable », cliquer ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel.

En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles.

Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com).

Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*