Faits d'actualitéInfosPolitiqueRéflexions
A la Une

Pénélope et François Fillon sont renvoyés en correctionnelle

Peu importe, si c’est le déroulé normal lors de ce type de dossier, mais le couple Fillon est renvoyé en correctionnelle.

On peut lire dans les colonnes du journal Le Monde que Pénélope Fillon serait renvoyé en correctionnelle pour « complicité et recel de détournement de fonds publics » et « recel d’abus de biens sociaux » et que son époux François Fillon pour « détournement de fonds publics », « recel de détournement de fonds publics », « abus de biens sociaux » et « manquement aux obligations déclaratives de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique ». Son épouse l’est pour « complicité et recel de détournement de fonds publics » et « recel d’abus de biens sociaux ».

La justice décidera, il est préférable de s’abstenir de tout commentaire sur les jugements qui seront donnés.

Mais, remontons le temps, en 2017. La campagne présidentielle débute et peu après, alors que François Fillon a battu à la primaire de Les Républicains Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, il est mis en cause à la une du Canard Enchaîné.

L’affaire aurait pu s’arrêter là et le Canard Enchaîné passer à d’autres sujets dès la semaine suivante, sur d’autres candidats. Mais, non semaine après semaine, de nouvelles révélations furent publiées par l’hebdomadaire satirique, au point de déclencher une enquête, conduisant, aujourd’hui, les époux Fillon en correctionnelle.

L’enquête a été suffisamment longue et sérieuse pour imaginer que le dossier remis au parquet est substantiel, sinon il n’y aurait pas de renvoi en correctionnelle.

Laissons le jugement sur le fond à la justice. Mais sur la forme, qui avait intérêt à faire sortir ce dossier en 2017, avec un timing aussi parfait.

Si le dossier était sorti quelques semaines plus tôt, François Fillon aurait perdu la primaire de Les Républicains, si le dossier était sorti quelques semaines plus tard, nous étions trop proche du premier tour pour suffisamment le déstabiliser dans l’opinion publique et François Fillon se retrouvait au second tour, probablement face à Marine Le Pen et il était élu.

Vraiment, le timing fut parfait, élu à la primaire et avec suffisamment de temps pour le faire descendre dans les sondages et le faire perdre.

On dit souvent qu’il faut se méfier de ses amis. Si c’est un de ses amis… pour quoi faire ?

Le grand vainqueur de cette histoire, c’est Emmanuel Macron, qui a remporté la présidentielle sans vraiment comprendre ce qui se passait. À la fois grâce à l’effondrement de François Fillon, mais aussi au soutien de François Bayrou, que l’on surnomme parfois « le faiseur de roi ».

Mais, tout de même j’aimerais bien savoir qui a tiré les ficelles de cette histoire et a fait tomber François Filon.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.