Réflexions
A la Une

Parole sainte

Non, en aucun cas, ce ne sont des mensonges, tout juste des oublis, des interprétations, voire même contre interprétations histoire de donner le change, dire qui a peut-être raison.

Enfin, quoi, depuis le grand débat qui s’est fait en petits morceaux de comité choisi, il faut bien débattre.

Et le meilleur n’est pas celui qui détient la vérité, le prétentieux, mais celui qui fait voir qu’il sait tenir la scène.

Ensuite il sera jugé aux dépend de celui qui est resté dans l’ombre faute de ne pas savoir communiquer.

Ainsi, le lancement d’un pavé par l’un des forces de l’ordre, sur les manifestants n’est qu’un simple renvoi de balle au présumé qui l’a lancé.

Tant pis s’il y a dommage collatéral, on ne fait pas d’omelette sans répandre du jaune.

Mais, un manifestants qui renvoie un grenade fumante à son envoyeur est un scandaleux voyou qui n’accepte pas l’ordre établi.

Des manifestants qui se réfugient dans une enceinte hospitalière ne voulant plus se faire gazer comme de vulgaires blackblocks que l’on a laissé faire pour se calmer les nerfs, deviennent tout d’un coup pire que ces derniers aux dires d’une charmante directrice non présente mais à qui l’on a rapporté, c’est pas beau, joli, et qui a interprété sous le choc de l’idée d’une invasion des barbares.

Mais, pour le roi de l’intérieur qui a fait valider une fin de parcours devant l’un des plus grand commissariat de Paris ne l’a pas fait exprès.

Il ne voulait pas provoquer, c’est juste une folle interprétation non républicaine, de l’installation de barrières anti-émeute dont la République se devait de défendre sa si belle vitrine.

 Faire innocemment gazé un leader syndicaliste sous le prétexte que peut-être de vilaines personnes se promener non innocemment dans les parages n’est juste qu’une mauvaise interprétation de celui qui a fait.

Il méritera une nouvelle session de formation de rattrapage : faut pas qu’il soit pris au moment du forfait.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer