Accueil / Réflexions / Parcours initiatique

Parcours initiatique

Un Irm d’observation pour un contrôle d’une suite d’opération.

Non sans avoir pris la surfacturation d’honoraires qui sied à cet équipement clinicien, le cardiologue demande à vous voir.

Normal qu’il prenne un peu de son temps pour justifier son paiement.

Mais, il vous demande si vous avez bien été opéré.

Votre visage fait conte-question sans avoir à parler et réclamant justification de cette déclaration que même une belle à fantasme ne vous aurait pas fait passer la pilule amère.

6 heures sur le billard, 6 mois pour se remettre d’une fatigue languissante, paralysie faciale encore subie au bout d’un an, cela devrait pourtant suffire à justifier ceci.

Mais le message est bien impacté.

Et le client impatient ne cesse d’en parler alentour.

Qu’est-ce que l’on peut être imbécile lorsqu’un rien survient.

Je comprends mieux maintenant la réaction d’une de mes voisines, oui je sais je les attire encore, à la suite de son cancer qui ne sort pas, à la suite de la maladie de son mari in fine emporté par celle-ci conforté par un cancer aux petits oignons suffisamment fins pour avoir été cuisiné dans tous les sens tellement son cas était malin.

Mais tout de même, mon cas, retour à l’égoïsme fait mien, une récidive constatée supérieure à la réalité antérieure d’une année, ce n’est pas trop souhaitée, et réclame explications avec force détails.

Je passerais sur les murailles d’Outre Atlantique ou de Chine semblant avoir été construites à l’égide de l’ex mur de Berlin.

Mais comme certains obligés de franchir ces seuils non hospitaliers vous acceptez la proposition d’un passeur d’une visite privée surpayée.

Le chirurgien ne voulait pas vous voir avant la date prévue, mais pour vous fort éloignée, alors celui-ci voulait bien vous voir après commission.

Et c’est ainsi que vous apprenez que d’opération crainte, il n’en est rien.

Ce qui est, est ce qui reste de son passage dans votre tête pour avoir évité de tout esquinter intra.

Il demandera tout de même avis à son radiologue pour contredire les dires du premier et confirmer les siens.

Et, partez tranquille, mon ami, vaquez à vos occupations et remarquez que je ne vous ai rien fait payer… si le radiologue dit ce que le chirurgien dit, moi je dis que je suis bien suivi…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.