Accueil / Politique / Ils ont dégradé la fonction de président de la République

Ils ont dégradé la fonction de président de la République

elysee1606En moins de 10 ans, les 2 derniers Nicolas Sarkozy et actuellement François Hollande ont réussi à dégrader la fonction de président de la République.

Il faut faire la part des choses entre l’homme et la fonction. Que l’on apprécie ou pas le locataire de l’Élysée, on doit le respecter pour la fonction qu’il incarne.

Bien entendu, les humoristes peuvent le moquer, nous sommes en démocratie, les Français peuvent s’en plaindre ouvertement, mais le président de la République doit tenir son rang.

Il doit projeter une image digne de sa fonction, si dans l’envers du décor, il est tout autre (comme François Mitterrand qui avait une double vie et fille cachée, mais rien ne transpirait).

Avec Nicolas Sarkozy, la fonction de président en a pris un sacré coup, avec des comportements ou des petites phrases inappropriées dans la bouche d’un président.

Comme son « casse-toi pauv’con » lors d’un salon de l’agriculture ou bien son rictus même en annonçant des catastrophes.

François Hollande n’a fait que poursuivre, avec son idée en arrivant à l’Élysée de « président normal », non le président n’est pas normal.

Ses frasques avec une starlette et ses escapades en scooter pour la rejoindre. Le président fait ce qu’il veut, mais la discrétion avant tout. Il faut paraître pour que les Français puissent respecter la fonction.

Du temps de Charles de Gaulle, Georges Pompidou, Valery Giscard d’Estaing, François Mitterrand et Jacques Chirac, ils avaient un comportement – en public – digne, une façon d’être correspondant à ce que l’on attend du président de la République.

On n’aurait pas imaginé l’un de ces 5 présidents prononcer, en public, un « casse-toi pauv’con », même si l’envie de déraper verbalement leur venait à l’esprit.

Le problème ne vient pas des Français qui ne respectent plus la fonction, mais des 2 derniers qui ont un comportement irrespectueux pour cette fonction.

Rien n’est irréversible, le prochain président de la République pourra corriger le tir et rendre la fonction respectable. Sauf si les Français signent à nouveau avec l’un des 2 derniers : Nicolas Sarkozy ou François Hollande.

Tout est un problème de comportement et les 2 derniers – au moins à ce niveau-là – sont des erreurs de casting !!!

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.