Accueil / Réflexions / Comment peut-on y croire ?

Comment peut-on y croire ?

arnaque0304Je me demande comment des gens qui sont instruits peuvent y croire, comment peuvent-ils faire confiance et perdre tout ou partie de leurs économies.

Effectivement, on entend régulièrement parler de gens qui se sont fait arnaquer par des escrocs leur promettant des rendements financiers impossibles.

Je ne veux pas parler des mails idiots promettant des placements mirifiques, comportant par ailleurs des liens pouvant infecter sérieusement un ordinateur.

Je veux parler des escrocs par téléphone. Je reçois régulièrement des appels de ce genre et renseignements pris, je ne suis pas le seul.

Ces appels sont toujours sous couvert soit de fausses lois ou décrets permettant des placements défiscalisés, d’établissements financiers (qui sont bien réels mais non rien à voir avec ces individus).

Ces escrocs sont persévérants. Je me suis amusé avec le dernier qui m’appelle, lui expliquant au bon d’une dizaine de minutes d’une logorrhée, comportant moult termes financiers, de divers types d’intérêts, de garanties que tout le monde ignore. Enfin, des choses qui donnent l’impression que le pactole est au bout du chemin.

Donc au bout d’une dizaine de minutes, j’ai dit à cet individu, que je n’avais plus le temps de discuter, mais que son offre pouvait m’intéresser et de me rappeler dans 2 jours. Et bien, ces bandits sont ponctuels, 2 jours plus tard à l’heure dite, bingo mon téléphone sonne. C’était bien mon escroc qui avait une excellente nouvelle, il avait l’autorisation de me faire profiter de placements encore plus rentables.

Il était passé de placements rapportant autour de 15 % l’an (net d’impôts et de charges) à plus de 20 % toujours net de tout et bien entendu sans aucunes prises de risques.

Au second coup de fil de cet escroc, il est toute de suite entrée dans le concret, en considérant que j’allais marcher dans son arnaque, des sommes de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Rapidement, je l’ai recadré en lui conseillant de ne pas divulguer ce type d’information et d’en profiter lui-même. Il était furieux, mais n’a pas insisté et a raccroché.

Quand on voit les rendements du Livret A, des contrats d’Assurance vie en euros et même ceux unités de comptes, des rendements de ce type à 15 % l’an et plus n’existent pas.

Ce que je ne comprends pas, est de savoir comment peut-on marcher dans ce type d’arnaque ?

J’ai entendu parler d’un couple de médecin qui se sont fait arnaqués, il y a quelques années, en pensant placer toutes leurs économies. Donc, des gens qui devraient avoir les pieds sur terre.

Un seul conseil, si des gens vous proposent des placements trop beaux pour être vrais, alors ils ne sont pas vrais, ils n’existent. Vous avez 100 % de chance (ou plutôt de risques) de perdre votre argent.

Car une fois de l’argent viré, il va transiter de compte en compte très loin de nos frontières et c’est terminer. Votre argent a disparu. Comme l’aurait dit ma Grand-mère, « il ne vous restera plus que vos yeux pour pleurer. »

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel.

En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles.

Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com).

Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*