Accueil / Réflexions / Nul n’est censé y croire

Nul n’est censé y croire

Il n’avait pas promis qu’il rendrait plus pauvres les pauvres, il l’a fait.

Il n’avait pas promis qu’il rendrait plus riches les riches, il l’a fait.

Il n’avait pas promis qu’il volerait de l’argent aux retraités, il l’a fait.

Il n’avait pas promis qu’il augmenterait son confort privatif, il l’a fait.

Il avait promis moins de chômeurs, il ne l’a pas fait.

Il avait promis que les démissionnaires pourraient bénéficier du chômage en nombre, il ne l’a pas fait.

Et nous n’en sommes qu’au tiers de son mandant.

c’est pire que le tiers état.

Intéressant, en une de front de première page d’un hebdo qui assure le minimum en temps estival.

Mettre à raison d’histoire en parallèle d’affaires d’état ce qui était la fille cachée d’un ancien président décédé d’avoir trop mangé d’ortolans défendus avec le garde du corps ni détaché, ni caché de l’actuel illuminé.

2Tonnant raccourci pour les besoins journalistiques d’accroche pour vendre.

Ou, réel scoop d’une fausse fille vraie garde du corps de l’ombre ou vrai fils d’un surdoué en tout qui ne veut rien faire savoir tant sa vie privée est déconnectée de ses obligations de pouvoir qu’il voudrait souvent être secrets comme un certain code à rallonge.

Pourvu qu’au sortir de sa nouvelle piscine en bois ayant évitée la longue procédure du permis de construire que n’importe quel autre pèlerin, hors chemin de Compostelle, il ne le donne pas la migrante d’Outre Manche venue de son plein gré choisir les vertiges de France quémander un quignon de pain ou à défaut la brioche tropézienne devrait plaire à ses royaux patrons.

Il paraît selon quelques dires, que cette charmante dame première serveuse de la royauté est de marque ; oui, mais déclinante semble-t-il puisque, selon la cour des comptes, nous vivons au-dessus de nos moyens.

Pas elle puisque personne ne peut lui chercher poux dans la tête, ce qui ferait mauvais genre pour la rentrée.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.