Accueil / Réflexions / Nouveau

Nouveau

Nouveau le coup du marronnier au beaujolais nouveau arrivant dans nos godets le 16 de ce mois hésitant entre le froid, la pluie, voire la neige dans les régions un peu en hauteur.

Mais, si vous voulez avoir la banane, c’est le moment, le nectar sorti du marketing vineux en est, encore cette année, enivré.

Sortez saucissons et jambons afin de faire ripaille et fêter le long séjour hors nos frontières inexistantes de l’impérieux dont la dame aurait demandé à son homonyme qui a l’audace de s’afficher ainsi sur la toile de changer de nom ; les pseudo ne sont pas pour les chiens, ni les chiennes en écriture inclusive dont j’ai du mal à me faire…

C’est vrai qu’il est un peu compliquer de faire une bonne com et d’expliquer que la livraison du bouquet commandé ne se fera pas au château mais bien dans cet appartement de cité où il n’y a que des gens normaux à voir.

Ainsi va la vie ; n’est pas Dame qui veut.

Mais, cela semble bien tomber pour cette autre qui entend bien rester elle-même.

Après tout Dame première, c’est jolie comme diminutif.

Il y a aussi dame pipi, mais c’est déjà pris, désolé.

 Savez-vous que pour l’autre dame d’Outre Manche, il n’est pas question de remboursement des sommes légalement volées, touche pas à ma cassette sale peuple haineux, revanchard et jaloux de n’avoir pu.

Aucun lien de cause à effet d’un nuage radio-actif trouvé au-dessus de nos têtes sans avoir eu l’intelligence de s’arrêter à nos frontières virtuelles comme l’avait  poliment fait celui venu d’Est extrême en son temps jadis.

Il semblerait que des emplois sont en création : pervenches défiant les machines radars pour déclencher les contravention, auxiliaires de vie pour accompagner ceux qui sont en fin, cireur de pompe à la gloire des heureux propriétaires et d’autres défiant l’imagination créative seule à même de sortir chacun de son embarras.

Dommage que ces beaux emplois n’ont à proposer en avenir que des temps très partiels payés au smic jusqu’au restant de la vie sans retraite des intéressés.

 

Assurance auto : en moyenne : 335 euros d’économie


Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*