Accueil / Politique / Ni Hollande, ni Sarkozy en 2017

Ni Hollande, ni Sarkozy en 2017

elysee0401Il ressort d’un sondage, publié il y a quelques jours par le quotidien Le Parisien / Aujourd’hui, que les Français ne voudraient comme président de la République en 2017, ni de l’actuel président François Hollande, ni de l’ancien président Nicolas Sarkozy.

Ça semble être logique, en 2012 à la fin de son quinquennat, les Français ont dit NON à la réélection de Nicolas Sarkozy.

Je sais bien que Charles de Gaulle disait « Les Français sont des veaux », mais il y a tout de même des limites, et voter pour quelqu’un qu’ils ont jeté 5 ans plus tôt, il est probable que les Français n’en aient pas envie.

Quant à François Hollande, je crois que tout le monde se souvient de la grandiose tirade (paraît-il improvisée) « MOI PRÉSIDENT » lors du débat de l’entre 2 tours de l’élection présidentielle en 2012.

A priori, il n’a pas réalisé grand-chose de tous ce qu’il a déclaré ce soir-là.

Aujourd’hui, François Hollande est remonté dans les sondages après les attentats du 13 novembre dernier, comme après les attentats du début de l’année 2015. À la suite de terribles événements, un peuple a besoin de se rattacher à un quelqu’un, et le plus représentatif – en ces moments-là – est le chef de l’L’Etat.

Il faut reconnaître que François Hollande est bien dans son rôle de président paternaliste. Il nous l’a montré, à nouveau, lors de ses vœux le 31 décembre à la télé. Mais, ce n’est pas suffisant.

Dans la réalité, François Hollande a été élu en 2012 pour 2 raisons :
– le candidat que le PS attendait, Dominique Strauss-Kahn a… trébuché et c’est mis « hors jeu »,
– les Français ne voulaient plus du président en place.

Comme aurait pu le dire ma Grand-Mère « François Hollande a été élu… mieux que rien ! ».

Alors, évidemment, si l’on demande aux Français s’ils veulent reprendre du Hollande ou du Sarkozy, ils traînent des pieds et ne préféreraient pas.

Le problème est que le paysage politique français est totalement figé, on retrouve d’année en année toujours les mêmes.

Dans le désordre et sans parti pris.

François Bayrou, un personnage complexe, il est au centre mais il oscille vers la droite ou vers la gauche. Il essaye de se positionner, sans y arriver. Il serait bien vu président de la République, il fut le 3ème en 2007, derrière Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy. Depuis, il a sombré, il est nulle part.

Jean-Luc Mélenchon, un ancien du PS, qui aurait bien fait une OPA sur le PC et les autres partis d’extrême gauche. Mais, ça n’a pas fonctionné et il se retrouve nulle part. Il y a dans chaque pays la place pour un parti extrême et il a perdu face au FN. Les Français ont préféré l’extrême droite à l’extrême gauche (allez savoir pourquoi). Certains disent que les extrêmes se rejoindre (à chacun d’en juger). Mais, tout en ayant nombre d’idées, il n’est pas présidentiable.

Marine Le Pen, l’héritière du FN fondé par son père. Si les Français veulent bien voter pour des extrêmes et les envoyer dans les Assemblées régionales et même nationale, le sommet de l’Etat c’est tout autre chose. Marine Le Pen traine un double problème. En premier l’héritage de son père (même si elle change le nom de son parti, elle s’appellera toujours « Le Pen »). En second, l’absence d’un programme complet (Elle et les ténors de son parti, nous servent les mêmes poncifs sur les frontières, l’euros, les étrangers, la sécurité). Mais, c’est bien maigre pour en faire un programme politique complet et cohérent permettant la gestion et l’évolution d’un pays telle que la France.

Il y a, aussi, une multitude de petits partis, qui faute de moyens ne vont pas très loin. Ils font parler d’eux le temps d’une élection et puis s’en vont.

Il y a un parti que j’ai gardé pour la fin, ce sont les écolos. Je ne comprends pas. Au lieu d’avoir un programme cohérent et applicable à l’ensemble des domaines du pays, ils se cantonnent dans des doctrines rigides concernant quelques points particuliers. Soit, les écolos pensent qu’ils ne peuvent pas être élus et ils utilisent les élections comme tribune pour s’exprimer, soit…. Je ne comprends pas.

Dans ce petit tour d’horizon, il n’y a pas un seul parti qui est l’idée présenter un candidat nouveau qui nous fasse rêver, ils nous ressortent toujours les mêmes canassons sur le retour.

Mais, si on jette un coup d’œil sur ce que pourrait nous proposer le PS ou Les Républicains à la place de Hollande ou de Sarkozy, ça ne fait pas rêver, dans le désordre gauche/droite et au hasard : : Aubry, Valls, Cambadelis, Juppé, NKM, Fillon,…

J’espère, mais je crois que je vais arrêter de rêver, que ces partis laisseront émerger des nouveaux noms de femmes et d’hommes politiques. Que celles et ceux que l’on voit depuis toujours accepteront de céder leur place.

Ce sont tellement « les mêmes » qu’à chaque élection depuis tellement longtemps, que j’ai l’impression en allant voter d’être dans le film « Un jour sans fin » où Phil (interprété par Bill Murray) revit chaque jour la même journée.

Je ne sais pas si les nouveaux feront mieux que leurs aînés, mais au mois, nous aurons droit à des nouveautés et pas à ces rediffusions répétitives.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel.

En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles.

Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com).

Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*