IdéesRéflexions
A la Une

N’est pas président qui voudrait

Et c’est un Président d’un machin chose qui veut faire entendre sa voix en toute objectivité non teintée politiquement puisque l’économie est sans frontière et surtout pas politique.

Cela est la base primeur de tout enseignement que quoi que certains veulent cacher, purement libéral.

Cet homme éminent prétend que vouloir donner des subventions avec des exigences de gestion pour les bénéficiaires n’est pas normal.

Par contre, mutualiser les risques c’est tout à fait sain encore faut-il ne pas exiger de vouloir en faire autant des bénéfices.

Et s’il apprenait à profiter du déconfinement pour s’aérer le cerveau, changer ses algorithmes voire de logiciel tant ce dernier semble infesté.

Les enfants  du monde entier vont être ravis de savoir qu’ils pourraient faire comme ce ministre de votre bourse qui confirme que le gouvernement a cassé une tirelire qu’il n’a pas.

A moins de posséder la formule magique qui prouverait le contraire, cela ressemble au casse du siècle.

L’on comprend mieux les plaintes portées contre ces gens.

Le brave homme dit encore qu’il aimerait que le père de famille qui a économisé toute sa vie pour se payer sa maison puisse le transmettre à ses héritiers futurs avec le moins de taxation possible.

C’est bien, c’est beau, c’est grand.

Mais quand il parle d’un patrimoine de 90 000€, il serait souhaitable de donner le plan à tout le monde pour pouvoir se loger à ce tarif ! Augmenter les impôts des riches, augmenter les salaires, tuent les emplois – mais pas les entreprises.

Devons-nous en déduire que supprimer les impôts des riches et les salaires favorisent la croissance exponentielle des emplois ? Ainsi donc, le grand homme se veut être le petit prince sur d’atteindre le royaume des grands nature.

Pour ce faire, il invoque ses maîtres quitte à tordre la réalité de sa petite histoire qu’il voudrait également grande.

Il voudrait refaire le coup du grand en avec son coup de la participation ; serait-ce intéressant ?

Booking.com
Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer