Accueil / Réflexions / Ce n’est pas comme on veut…

Ce n’est pas comme on veut…

Ça tombe pile, mais, les journalistes ne s’usent pas lorsque l’on s’en sert (à la tienne).

L’un, pas forcément de cette caste, actuellement qui aurait pu devenir un grand politique a été arrêté net dans sa grande marche par la foudre médiatique qui s’est acharné sur lui.

L’affaire était prémonitoire d’une mode d’attouchement qui ici s’est retournée contre la dénonciatrice qui était hors propos.

Mais pour le malheureux, sa vie qu’il rêvait est fracassée puisqu’il y aura toujours jamais fumée sans feu.

Aussi, essaie-t-il d’utiliser les médias pour dire qu’il faut obligatoirement leur fixer un cadre d’action.

Sans sous-estimer ce qu’il a vécu, c’est bizarre comme l’individu se disant libérale devient tout à coup très fermé, un peu comme un journaliste dans sa bulle médiatique qui gonfle, qui gonfle.

Mais, au moins deux cas de personnes qui aimeraient, elles, que les médias se déchaînent à leur profit.

La belle féministe qui va se faire princesse par amour pour un bellâtre dont la belle-mère entend bien ne pas lâcher son trône et sera ravi de la voir marcher derrière princesse première.

L’autre serait plutôt tendance bonne information virale qu’il faut étendre afin de faire entendre une bonne fois pour toute que le Vih ne s’attrape pas avec l’air du temps.

Et qu’il ne fait rien à l’affaire que de refuser à ceux qui sont porteurs le bonheur et la joie de vivre de manière ordinaire même si leur quotidien dit le contraire.

Aussi, inutile d’en rajouter à cette peine fatale, patron toit qui voulait l’embaucher, il fallait aller au bout de cet espoir.

Mais visiblement, même si tu en avais le pouvoir tu es vite arrivé au bout de tes maigres moyens de te comporter en être humain social et solidaire.

Sans doute, était-ce trop te demander ?? Une question : le rejetteras-tu comme futur client de tes beaux produits ou services que tu a déjà de la peine à vendre devant tant de concurrence déloyal d’accepter de prendre le risque d’embauche qui n’en est pas ??

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*