Accueil / Amazon / Ménager

Ménager

Whirlpool délocalise, va voir ailleurs comment faire plus de profit, comment mieux profiter encore des avantages procurés par l’ouverture patronale de l’union européenne.

Pratiquement 300 salariés en France éjectés du monde du travail plus, c’est certains, les autres emplois induits, que ne pourront jamais compenser les quelques autres pauvres malheureux du pays étrangers où ces satanés machines vont s’installer ; combien pour eux, combien pour leurs patrons et actionnaires sachant que le premier a gagné en 2016 13,5 Millions d’euros – 674 fois le smic annuel, cela vous dit quelque chose ? – et le fonds qui est derrière gère seulement 3 000 Milliards d’actifs.

C’est cela le système libéral que l’on nous promet, c’est cela la perte de puissance de la syndicalisation dans les entreprises.

Et, sans doute, cela sera-t-il pire si les aides sociales disparaissent comme annoncées par les deux en course : l’un au nom d’un libéralisme libéré, l’autre au nom d’une sortie économique bien coûteuse dont elle n’aura rien à régler elle qui sait si bien se servir sur les comptes publics.

Ces deux personnages non cure des futurs chômeurs annoncés, et leur famille avec mais il ne faut pas en faire un Zola, l’une déclarant péremptoire en 15mn qu’avec elle il n’y aurait pas de fermeture faisant mine de faire croire que les patrons elle les a dans la poche, l’autre, le jeune tout beau, expliquant que désormais il faudra savoir changer plusieurs fois de métier, comme lui il le fait en bon professeur, et de lieux où travailler c’est bien pourquoi la petite propriété est dépassée.

Mais sans doute ces salariés ont-ils une porte de sortie car un programme de formation surgi de nulle part va le permettre de travailler en homme/femme ménager dans une entreprise de service à la personne dont le responsable indépendant est à l’accroche d’une franchise dont il ne pourra plus se passer si celle-ci décide de le conserver.

A propos, avez-vous entendu parler de cette magnifique start-up se proposant l’intermédiaire entre la restauration et les clients désireux manger tranquillement chez eux ?

Près de 400 coursiers en France, heureux vénérables indépendants auto-entrepreneurs, sont  impayés depuis plus de deux mois et n’auront rien car les joyeux lurons patrons, bande de copains qui se fendent la gueule après une solide formation dans une école de commerce, a déposé le bilan sans coup férir et prêt à recommencer forts de l’expérience acquise.

Je savais que moralement j’étais libéral, mais suis certain qu’économiquement je ne le suis pas du tout !!!

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com