IdéesRéflexions
A la Une

Marche tout droit

Et trois députés de plus partis dans la minorité forcément dissidente. Cela fait toujours trois députés de moins dans la galaxie de l’illuminé.

Il va falloir garrotter les autres ou louer de plus petites salles pour les sauteries mondaines.

Dites, je m’inquiète, cela fait bien deux jours que père fouettard ne m’est pas apparu.

Il n’en ferait pas partie ? Si l’on met met n’importe comme des chiffres dont on ne sait pas le mode de calcul, l’on pourrait arriver à de bien étranges conclusions peut-être trop hâtives.

L’insee, la belle énigmatique, nous dit que pour 2020 la croissance baisserait de 9 % tandis que le chômage augmenterait de 9,5 %.

dans quel groupe doit-on être ? Je vous laisse bien volontiers commenter… Ce qu’il y a de bien avec le Covid et père fouettard, c’est que la guerre des territoires (re)commence.

Ou plutôt la bataille rangée des sudistes – Marseille – contre les nordistes – Paris.

Pourtant, l’état avait fait un geste en avant, grâce qu nouveau nommé, pour que représentation étatique et pouvoir local se serrent les coudes à défaut des mains.

Mais, c’est sans compter sur la bête qui ronge.

D’un côté un état qui de fait se décentralise pour mieux centraliser les décisions forcées.

De l’autre côté, l’union sacrée des élus de tous bords pour contrer le vampirisme étatique.

Goliath contre l’Ogre ou la vie avec Gulliver, c’est selon les (re)connaissances de chacun.

Est-ce que 63 vies en réanimation forcée – sur 70 lits possible – pèsent lourds face à 143 000 emplois, 13 % du PIB régional représentant 19,8 milliards d’euros ? Chacun suivra son camp, à chacun sa balle.

Mais, faut-il se rappeler qu’un ancien, s’il avait écouté la vox populi, n’aurait jamais aboli la peine de morts.

Maintenant, malgré le quoiqu’il en coûte, fameux mot d’ordre fortement minoré depuis, est-ce que l’état peut vraiment couvrir les pertes directes et induites s’il va jusqu’au bout de son plan de confinement masqué ?

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.