Accueil / Idées / Manuels Valls, deux enfants, un Falcon direction Berlin

Manuels Valls, deux enfants, un Falcon direction Berlin

avion1506Au départ, j’ai eu la réaction de me dire que le premier ministre n’avait pas à utiliser les moyens de la République pour des déplacements qui sont plus privés que public et par-dessus le marché en étant accompagné par 2 de ses enfants.

Je crois que c’est une analyse trop rapide de ce qui s’est passé.

Avant, nous ne sommes dans ces pays du Nord de l’Europe, où le simple fait de passer un coup de fil personnel avec son téléphone professionnel peut conduire un ministre à démissionner. C’est leur manière de vivre, ce n’est pas la nôtre, dans les pays de l’Europe de Sud.

Nous avons, à la tête de l’exécutif 2 personnages importants : le président de la République et le premier Ministre.

Malgré la boutade de cette citation que l’on attribue – généralement – à Georges Clémenceau « Les cimetières sont remplis de gens irremplaçables ». Tout le monde est remplaçable.

Si le président a un problème, l’intérim sera assuré par le Président du Sénat. Et si le premier ministre a un problème, le président lui trouvera un remplaçant.

Mais, il est plus simple d’éviter les problèmes et un peu de maîtrise des risques ne fait de mal à personne.

Au début de son mandat, François Hollande se voulait être un président normal et il avait, notamment, décidé de se déplacer en train.

Mais, dans la réalité, cela ne coûte pas moins cher, bien au contraire. Il faut, tout de même, qu’un avion Falcon soit envoyé en cas de nécessité de retour rapide du Président. Par ailleurs sécuriser un train sur tout son trajet n’est probablement pas une mince affaire.

De toutes les manières, la France possède pour le fonctionnement de l’exécutif, un Airbus, des Falcons, un hélicoptère. Ces appareils sont en permanence en état de décoller, avec un équipage.

C’est un coût fixe élevé, où l’heure de vol devient négligeable. Est-ce raisonnable d’avoir ces appareils ? Ce n’est pas la question. Et certainement OUI. Le quotidien du chef de L’Etat et du premier Ministre est de se déplacer rapidement et dans de bonnes conditions.

Président de la République ou premier Ministre sont des « jobs » à « plus que temps plein », c’est pratiquement 24h/24 et 7j/7. Vous allez me dire qu’il n’est pas obligatoire d’occuper ce type de fonction et que l’on peut « glander » 35 heures par semaine dans un job qui ne soit fatigant ni physiquement, ni intellectuellement.

Regardons, l’aspect humain, qu’à fait Manuel Valls, il était au congrès du PS et pour faire plaisir à ses enfants, il les a amenés voir un match de foot à Berlin. Vous allez me dire que tout le monde ne peut pas faire cela pour faire plaisir à ses enfants.

Vous avez raison. Mais, je crois que la plupart des parents voient leurs enfants plus souvent que ne peut le faire un premier Ministre.

Maintenant, Manuel Valls n’est pas le premier à avoir utilisé les moyens de l’Etat pour ses besoins personnels. Cela, c’est toujours fait. Sauf, peut-être, le Général de Gaulle, qui avait fait installer un compteur électrique personnel pour payer l’électricité de son appartement à l’Élysée.

Sous la 5ème République, les plus importantes dépenses personnelles, furent – certainement – celles de François Mitterrand pour l’entretien de sa maîtresse et de sa fille.

Pour revenir à ce déplacement à Berlin, le coût réel n’est pas le vol lui-même du Falcon, mais l’existence même de cet avion.

De toutes les manières, nous vivons dans un monde où nous devons protéger nos gouvernants des cinglés qui pourraient s’en prendre à eux. Cette protection a un prix.

Que doit faire le président et son premier Ministre ? (que ce soit Hollande et Valls ou n’importe qui d’autre)

Ils ne peuvent, en aucun cas se déplacer normalement. C’est trop dangereux. Il faut les protéger en permanence et le plus simple, est encore d’utiliser les moyens de transport de l’Etat. Protéger un Falcon est plus simple que de mettre une garde rapprocher autour d’un premier ministre ou du président qui déciderait de prendre un avion de ligne.

Aux États-Unis, lorsque Barack Obama et sa famille partent en vacances à Hawaï, ils utilisent le Boeing Air Force One, un 747. La sécurité avant tout.

Dans la réalité, que peut-on reprocher au premier Ministre ? D’avoir menti. Il aurait dû dire qu’il avait utilisé un des Falcons pour un vol privé avec 2 de ses enfants. Qu’un déplacement par ses propres moyens est impossible, car trop dangereux et impossible à sécuriser. Le courage de dire la vérité et, je suis certains, que personne n’aurait rien dit.

Mais, soyons humains, les enfants de Manuel Valls ont dû être heureux de pouvoir passer quelques avec leur père.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel.

En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles.

Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com).

Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Un commentaire

  1. M’en fous, moi je me fais payer des invit par les fournisseurs et j’y vais avec toute la famille …
    je rigole …

    mais bon, ce qui est terrible c’est que l’on en parle autant, non ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*