Accueil / Réflexions / Mais que fait Facebook pour son Messenger ?

Mais que fait Facebook pour son Messenger ?

On lit un peu partout que Facebook Messenger, ne se contenterait pas de permettre l’envoi de messages entre utilisateur, que ces messages pourraient être infesté par un « malware ».

Donc, utiliser Facebook Messenger serait dangereux et les smartphones pourraient être contaminés en regardant simplement une vidéo.

Je ne comprends la non-communication de Facebook sur ce sujet.

Car si c’est faux et il devrait clairement l’indiquer pour que leurs utilisateurs n’utilisent pas ce truc avec craintes, ou bien ne l’utilisent plus du tout.

Mais si c’est vrai, alors Facebook aurait intérêt à nettoyer son Messenger très rapidement et à communiquer sur les risques encourus, ce qu’il faut faire et ce que Facebook de son côté fait pour remédier à cette situation et comment cette société compte indemniser ses utilisateurs infectés.

Personnellement, tant que Facebook ne certifie pas qu’il n’y a aucun risque à utiliser Facebook Messager, je considère qu’il est préférable de plus l’utiliser. Voire même de le désinstaller pour être certains ne pas le lancer par habitude ou inadvertance.

Dans le monde réel, lorsqu’une entreprise rencontre un problème, elle agit immédiatement. On voit régulièrement des constructeurs de voitures rappeler des modèles pour une mise à jour ou une correction, des fabricants agro-alimentaires retirer un produit du marché,…

Mais, là avec Facebook c’est la non-communication et on continue avec Messager comme si de rien n’était.

Il ne faut pas oublier que Facebook est responsable des produits mis à la disposition des utilisateurs.

Si nombre d’utilisateurs de Facebook Messager, surtout aux États-Unis, sont contaminés par un malware diffusé par cette société, ça mériterait que des avocats s’intéressent au dossier et qu’ils montent, avec les victimes, une class action, une action collective contre Facebook.

Il est inadmissible qu’une société qui connaît un problème touchant un de ses produits reste dans le silence, même si les utilisateurs de Messager ne payent rien pour utiliser le service Facebook, sa responsabilité civile professionnelle est engagée.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.