InfosRéflexions
A la Une

L’un en remplacement de l’autre

Des illuminés de fou de Dieu, bien français ceux-la et inutile d’aller hors les frontières pour les trouver catholiques qu’ils sont dans leur folie, considère comme hors loi l’obligation faite à leurs prêtres, évêques et toute le bande qui suit jusqu’au quidam qui ose se présenter en communion, de porter le masque pour éviter que la pandémie ne reprenne corps comme elle l’avait faite lors du rassemblement biblique de l’Est.

Mais il est vrai, ces gens n’étaient pas de la même église, donc sans doute moins bien protégé, ce qui explique aussi sans doute la position équilibrée tenue par ces cinglés.

Dieu n’a pas de masque, disent-ils.

Mais, est-ce qu’il y en avait à l’époque lorsque l’on voit qu’avec nos industries nous n’en avions pas à nous mettre sur les dents.

Il est dit aussi, je m’en rappelle ainsi, rassemblez-vous et croissez.

Aujourd’hui, ce sera faites-le et mourrez.

Mais, il ne faut pas en vouloir à ces jeunes de vouloir s’amuser, c’est de leur âge.

C’est aussi de leur âge de savoir qu’ils ne sont pas trop concernés par cette pandémie ; il leur reste tout de même le Sida, ou le Vih pour les plus chanceux des malchanceux.

Alors pourquoi s’inquiéter ? Il leur faut juste ne plus faire la bise à leurs très vieux, juste leur prendre l’oseille exonéré de taxes et impôt… C’est aussi de leur âge d’entrer sur le marché du travail pourtant encore plus fermé à ces jours de retour de déconfinement.

Aussi, le gouvernement par la voix de son auguste illuminé dira-t-il qu’ils ne sont pas oubliés et qu’il fera an sorte de dédouaner, comme c’est bien bizarre, les entreprises de toutes taxes de labeur qui prennent au turbin du chagrin tout jeune en Cdi, voire Cdd si promesse, qui n’engage que les croyants, d’embauche à terme les bains.

Il est dit que les jeunes ne seront pas les oubliés de la République.

Tant pis pour ceux qui sont déjà au chômage et les plus vieux qui vont y arriver.

Et puis, une idée, si l’on évacuait les vraiment vieux qui coûtent aussi cher à la société ?

Booking.com

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.