Accueil / Politique / L’important

L’important

Ah le bougre, il est arrivé à faire parler de lui, à tenir les unes des buzz de la planète rumeur.

A croire qu’il l’a fait exprès lors de son intervention devant un parterre illuminé de jeunes de premier de classe supérieure de commerce.

Son équipe se charge de déminer le terrain qu’il a labouré.

Et, aussitôt fait, de nouveaux enregistrements font surface pour lui faire dire des propos qu’il n’aurait pas dit sans s’excuser.

Et interviewé comme il se doit, ce monsieur, plus fier et droit dans ses bottes de son aîné qu’il n’a pas hésité à dénigrer derrière son dos, hurle au déni, à la trahison, aux préférences supposées des journalistes de prêter attention à ses fantaisies plutôt que comprendre l’importance du message qu’il daigne adresser au peuple engourdi par tant de mépris présidentiels.

Pourtant, ces mots il les a dit « guignols » pour les élus de la majorité, « dictature totale » pour cette majorité à la botte qui n’est pas la sienne, « conneries » pour l’une de ses brillantes rivales qui s’est pourtant montré à ses côtés pour faire élire un député suite à une invalidation.

Et puis, il a vraiment dit les écoutes effectuées par son ancien patron qui ne l’a pas envoyé lui faire dire mon petit vilain canard boîteux, la cellule de démolition pour celui qui s’est flingué après sa primaire réussie.

Mais pourtant, l’on croyait qu’il avait compris en disant d’un certain président socialiste qu’il ne fallait pas dire ceci ou cela, ce n’était pas bien ; mais, pour sa défense, il est vrai qu’il faut bien dire que c’est très loin tout cela.

A l’une ou l’autre qui me demandait ce qu’était l‘écriture inclusive, j’ai répondu qu’il s’agissait d’une trouvaille sexiste pour faire disparaître le sexisme.

Il-elle n’ont rien compris, moi non plus.

D’une autre qui a rectifié l’un de mes articles en supprimant l’inclusion de me dire que c’est bien joli tout cela mais à la vérité cela obscurcit le sens des propos tenus.

Moi, toujours pas compris ! Paraîtrait que l’organisation de l’inclusion n’est pas encore totalement décidée ; encore de beaux débats en perspectives pour toute masse combattante en devenir.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.