Accueil / Réflexions / L’immobilier va…

L’immobilier va…

Une belle histoire commençait par l’accroche d’un courriel publicitaire « Vendez votre bien au meilleur prix – Estimation en ligne ».

Ni une, ni deux, je prends mon courage à une main de souris et clic.

Me voici sur un beau site de Vendre mon bien.com me demandant quelques données personnelles hors habitation, ce qui, après tout, est bien normal.

Et c’est bien volontiers que je m’exécute.

Je remplis, valide et…un message m’informe que mon estimation va m’être adressée.

Interloqué, je contacte par courriel qui de droit pour informer du bug ressenti.

Que nenni puisque le soir même un brave m’informe que « Rien à voir avec le hasard mais tout simplement avec le professionnalisme.

Il est impossible de réaliser une estimation rigoureuse de votre bien immobilier sans avoir pu le visiter au préalable.

À quel moment pouvons-nous vous contacter afin de vous présenter nos services ? » .

Ainsi donc, les message et site n’étaient que de vulgaires pièges pour engranger des adresses de futurs prospect vendeurs… Sans peur et sans reproche, j’envoie un nouveau pour informer mon désaccord et demander expressément que ne soient ni utilisées ni données mes données et coordonnées.

Et bêtement, j’ai pensé que l’histoire s’arrêterait là au bord d’une rivière devenue fleuve avec les pluies raccourcissant le trajet du bord de mer.

Une sonnerie tinte d’un rappel à la réalité de ma boîte vocale qui aimerait que j’entende mieux.

Message reçu de cette boîte triomphante de tant de bonnes idées m’invitant à les rappeler.

Ce qui est profitable puisque je le ferais lorsque je serai disponible.

Bien sur, je ne vais pas réagir mais dommage, la voix au bout du fil était prometteuse d’un certain professionnalisme qui me rappelle que je ne suis plus du tout dedans.

Et, après tout, c’est tant mieux, car s’il faut travailler dans une telle galère, je préfère en avoir terminé.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*