Bibliothèque

L’homme qui avait peur de rêver de Stéphanie Zeitoun chez Le Courrier du Livre

Le Courrier du Livre nous propose, de Stéphanie Zeintoun, L’homme qui avait peur de rêver (les yeux fermés, le cœur ouvert …)

Stéphanie ZEITOUN est écrivain et journaliste spécialisée dans le bien-être et les techniques de développement personnel. La dimension spirituelle des contes philosophiques a nourri son inspiration, et la lecture a joué un rôle thérapeutique dans sa vie.

Imaginer, vous avez passé une journée, vous vous couchez et vous vous réveillez en pleine nuit … en étant aveugle.

C’est le point de départ de ce roman de Stéphanie Zeintoun, dont le personnage principal, Mathieu, champion de golf devant participer à une prestigieuse compétition, se réveille en pleine nuit, il ne voit plus rien, il est aveugle.

La veille, avec Laureen sa compagne et fille du président de la Fédération française de golf, ils se préparent à partir à l’île Maurice.

Durant cette dernière nuit, il fait un rêve étrange, il rêve de sa victoire face aux plus grands joueurs de la planète… Dans ce rêve étrange, une femme sublime se dirige vers lui, mais au moment de la saluer, il s’effondre, aveuglé tant par les flashs des photographes que par l’aura de cette mystérieuse créature onirique. Totalement inconscient, il ne perçoit que la voix sensuelle et péremptoire de celle dont la beauté l’a foudroyé : “L’amour rend aveugle ceux qui ne voient pas avec leur coeur…”

Stéphanie Zeintoun nous propose un roman nous entrainant dans la vie d’un homme dans la force de l’âge qui devient subitement aveugle, de son parcours auprès du corps médical, de sa vie dans le noir, des relations avec … les autres.

Mathieu va devoir reconstruire sa vie, il déborde d’idée, tel que du golf pour non voyant. Stéphanie Zeintoun, en nous entraînant dans la nouvelle vie de Mathieu, nous pousse à la réflexion, à l’estime de soi, à la peur de l’échec, à la réussite, ce qui embellir ou ternir notre vie.

Le roman est ponctué de nombreux dialogues donnant l’impression d’un film, où les scènes se succèdent, avec des flashs proches du fantastique.

L’histoire est prenante, Mathieu est un personnage attachant, combatif tout en ayant des faiblesses. Un roman que l’on a du mal à refermer avant le clap.

Là, pour la fin du roman, comme cela se faisait parfois dans les films de l’entre-deux-guerres, Stéphanie Zeintoun nous propose 2 fins … je ne vous en dirais pas plus.

À roman à lire sans hésiter, l’histoire est passionnante dans un style léger et agréable.

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer