InfosRéflexions
A la Une

L’esclavage n’est pas de France

Moi, je vois un petit gars qui avait un petit boulot. Mais, étant donné son état de santé, il s’en satisfaisait sans rien demander à personne.

Sans doute avait-il beaucoup d’arrêts de travail, de pas beaucoup de jours d’arrêt, juste le temps pour lui de se remettre de son traitement perpétuel.

Sans n’avait-il pas la langue coincée par un savoir-dire de circonstance.

Mais, son boulot, il l’aimait bien, il e faisait bien.

Mais, voilà, les managers ont tourné, comme l’on sait si bien faire dans les entreprises où les individus sont des marchandises parfois périssables.

Alors, les nouveaux ont décidé que non, il n’était pas bien.

Que non, il ne fallait pas perdre un peu de son temps à expliquer les règles que soi-même l’on n’applique pas sur un mode bien entretenu.

Alors, l’entreprise décide de le virer, au bout de 18 mois, sans aucun avertissement.

Et pour bien faire comprendre qui est le roi, il sera licencié sous faute grave.

L’affaire est en prud’hommes qui savent prend le temps qu’il leur faut pour décider.

Mais, pendant ce temps, le petit gars vit avec 550€/mois indemnité chômage et Rsa inclus.

Dites, vous vivez votre quotidien avec cette aumône de bonne patronnesse sortant du sermon d’église pour faire rigoler la galerie de bons vivants, juste avant aller boire un coup.

Inutile de vous préciser qu’il n’a jamais été reçu par son conseiller qui s’est transformé en conseillère, parité oblige,  qui a changé de tête 4 fois sur une période quatre mois.

Le trottoir d’en face, il l’a essayé, rien à cet horizon rapproché.

Il essaie aujourd’hui de créer son emploi avec un boutiquier qui lui dit bien l’apprécier.

Mais, tout va en train de sénateur ou en grève, et le fait de travail effectué n’est pas rémunéré.

Nous de parlerons pas de négrier, le petit gars est blond français bien de chez nous…

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer