InfosRéflexions
A la Une

Les uns en haut, les autres en bas

Les nobles sont dans leur haute tour, leurs gens dans la basse cour pour accomplir les basses œuvres.

Celui qui s’était fait, officiellement, jeté par son grand maître vizir illuminé, lui serait reconnaissant au point de vouloir affronter le panda sud américain qui a insulté celui qui n’est plus rien pour lui sauf son président.

Il veut désormais être lui seul son protecteur, le laver de tout humiliation, son Zorro défiant l’insolent qui a osé insulter sa seigneurie illuminée ? Les médias s’en lèchent déjà leurs objectifs d’un si bon temps d’antenne à servir à tout prix et si possible en direct.

Les enchères vont commencer pour que le commerce au travers un contrat de convention mis à mal débute comme il peut.

Combat sans frontière, c’est l ‘ancien qui doit se retourner dans sa tombe de voir un autre s’autoriser le luxe de faire comme si l’idée lui venait de lui.

Les cadres aujourd’hui rient car ils vont pouvoir se payer sans casser leur tirelire, les fameux points retraite que veut mettre en avant le gouvernement.

En effet avec plus 5% d’augmentation, ils ont de quoi voir venir.

Les cardes risquent de devoir pleurer s’il prend, comme à son accoutumé, à l’illuminé d’aller chercher l’argent qu’il lui manque chez à défaut d’avoir le courage de le faire chez ses anciens compagnons de route qu’il a pourtant laisser choir sur le bord du chemin jonché de bonnes intention à ne rien faire.

Il est intéressant en rentrée de congés de trouver une annonce d’embauches d’emplois chez un grand de la distribution partenaire d’un groupe national.

Pour un site, un seul, le sieur déclare chercher pas moins de 364 bonnes âmes prêt à travailler dans ce qui s’apparente être l’arche du travail.

A y regarder de plus prés, l’on remarquera que les Cdi temps pleins sont réservés aux emplois qualifiés et tendus, style boucher, poissonnier alors que les hôtesses d’accueil, pour ne pas parler de caissières afin de leur faire faire autre chose dans les temps perdus, auront droit à la bénédiction du temps partiel, excusé partagé, pour se reposer un peu entre deux astreintes.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.