Accueil / Réflexions / Les français, ces bons gaulois

Les français, ces bons gaulois

Les français sont des gens étonnants agissant sans surprise brûlant ce qu’ils avaient aimé un peu, beaucoup, passionnément, à la folie pour qu’il n’en reste rien permettant ainsi, à coup sûr, de recommencer plus tard avec quelqu’un d’autre ou une autre situation.

Ils trouvent qu’ils sont mal payés mais personne pour soutenir les syndicats qui du coup pour exister sont obligés de composer avec leur patron ; et que vive la musique.

Ils pensent que le gouvernement se nourrit grassement sur leur dos, mais personne pour manifester leur mécontentement soit dans la rue, soit dans les urnes.

Au contraire, à chaque fois, en élève de premier de classe ou suiveur n’ayant rien compris à l’air chanté, ils replongent d’un suffrage de droite extrême pour ne pas dire extrême droite ou son corollaire soi-disant à gauche.

Ils trouvent que les vieux sont ennuyeux, embêtants, gênants, qu’ils coûtent de trop, prennent trop de place.

Alors, ils les laissent indifférents s’asseoir dans les mouroirs destinés à piquer le peu qu’il reste à ces vieux puisque la dignité est partie depuis longtemps.

Mais, ils sont, ces français étonnants, une très forte majorité, pour ne pas dire unanime, à refuser le droit d’euthanasie à ces mêmes vieux.

Sacrés gaulois qui ne savent faire qu’une seule chose : suivre les dix commandements de leur chef acceptant d’être houspillé.

Une n’a pas suivi.

Elle en a été licenciée d’avoir dit ce qu’il en tait dans son mouroir à vieux.

Elle n’aurait pas dû témoigner dans ce reportage télévisé  pour grande écoute.

Elle aurait dû continuer à faire pour préserver sa marchandise jusqu’à sa date de péremption et permettre aux actionnaires de toucher toujours plus sur le dos de ces vieux trop riches pour avoir le droit d’être heureux.

Je suis prêt à parier que parmi eux, il y en a qui partage gaiement de bonnes blagues la table de l’illuminé qui en ressort plus fort dans son raisonnement de petit homme sans foie.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.